Dossier - Ventes sociétés : feu vert pour 2018

Motorisations : diesel, essence et WLTP

C’est un fait établi : face à un diesel tombé en disgrâce, les flottes se mettent peu à peu à l’essence, et constructeurs et loueurs suivent, voire anticipent ce mouvement. Mais si l’évolution est en marche, la grande bascule ne semble pas pour demain. Le diesel aurait encore quelques beaux jours devant lui en attendant l’arrivée du cycle WLTP.

- Magazine N°236
5471
Diesel essence WLTP

Nous l’avons vu dans l’article d’ouverture de ce dossier : selon l’OVE, parmi les ventes de véhicules aux entreprises, l’essence a affiché une hausse de 8,5 % de 2016 à 2017, de 85 021 à 92 275 unités, alors que le diesel reculait de 0,2 %, de 679 136 à 678 035 unités, dans un marché en croissance de 1,5 %. Faut-il voir dans ces chiffres le début du déclin du diesel face à l’essence ? Chez les constructeurs, les réponses se font, on s’en doute, nuancées.

« Depuis juin 2017, nous constatons une forte progression des demandes de renseignements et d’appels d’offres autour de l’essence, en provenance de sociétés à travers notre réseau, et de grands...

Dossier - Ventes sociétés : feu vert pour 2018

PARTAGER SUR