#Dieselgate : Mercedes rappelle 3 millions de véhicules

Touché à son tour par le soupçon de tricherie sur les émissions polluantes, Mercedes prend les devants et procède à un rappel massif de voitures diesels.

1418
Mercedes GLC Coupé
Mercedes GLC Coupé (c) Stefan von Stengel

Même s’il ne s’agit pas du même genre de tricherie que pour le groupe Volkswagen – le logiciel de pilotage de la dépollution se mettait sur un programme spécifique lorsqu’il détectait un passage au contrôle de ses émissions polluantes –, Mercedes a usé et abusé comme nombre d’autres constructeurs d’une trop grande latitude donnée aux ingénieurs moteurs pour paramétrer leurs logiciels afin que la dépollution totale et réglementaire ne soit active que sur une très faible plage de températures (entre 17 °C et 27 °C principalement). Hors de ces limites, les émissions de NOx et de CO2 battaient des records de pollution.

Les 4 cylindres diesel Euro 5 et 6 concernés

Pointé du doigt par des ONG allemandes et récemment mis en cause par la justice fédérale allemande, Daimler ne veut pas commenter « une enquête en cours » mais a tout de même décidé de procéder préventivement à un rappel massif de plus de 3 millions de véhicules équipés de moteurs diesels qui ont tous été homologués en Euro 5 et Euro 6. Le coût total de ce rappel est de 220 millions d’euros, les mises à jour seront totalement prises en charge par Mercedes. La marque à l’étoile précise qu’il s’agira de réduire les émissions de NOx de ses moteurs diesels 4 cylindres mais que le récent OM 654 qui équipe la nouvelle Classe E depuis 2016 n’est pas concerné.

PARTAGER SUR