Diesels économiques segment C (berlines, breaks et monospaces) : économies et ouverture d’esprit

En étant moitié moins chère que la plupart des diesels premiers prix de la catégorie, la Logan est d’emblée hors concours, tant il est évident que le contrat paraît rempli. C’est d’autant plus vrai qu’elle s’est récemment bonifiée, sans pour autant modifier ses tarifs. Si la pionnière du low cost a de fait longtemps négligé son apparence, c’est aujourd’hui fini et le résultat est plutôt réussi.

- Magazine N°187
650
Diesels économiques segment C (berlines, breaks et monospaces) : économies et ouverture d’esprit

Cette génération profite aussi d’évolutions de motorisations menées par Renault. Le 1.5 dCi de 75 ch (à partir de 10 700 euros) modère son appétit et passe sous les 100 g de CO2 (99 g). Avec ses 510 l, le coffre est toujours aussi accueillant et l’ESP, tout comme la direction assistée et la banquette arrière fractionnable, sont désormais de série. Pas grand-chose à reprocher à cette Logan version 2013, sinon peut-être un manque de vivacité.

Du panache, la toute nouvelle Seat Leon n’en est pas privée. Un style très affirmé et une plate-forme empruntée à la Golf VII et à l’A3, le tout associé à une présentation soignée et à un prix...

PARTAGER SUR