Directeur Commercial d’Arval France

"Le marché des très petites entreprises se développe encore très lentement."

593

Flottes Automobiles : Que représente aujourd’hui le segment des TPE chez Arval et quelles sont vos perspectives sur ce marché ?

Jean-Loup Savigny : Le marché des très petites entreprises se développe encore très lentement. C’est un marché très difficile à conquérir, non seulement parce qu’il est très vaste, mais aussi parce que la maturité n’est pas encore au rendez-vous. Cela étant, le potentiel est là et on observe un léger frémissement au niveau de la demande. C’est pourquoi nous renforçons aujourd’hui nos équipes commerciales et nos offres de produits. Nous prévoyons de mettre à la route 4 000 véhicules auprès des TPE cette année, ce segment de clientèle devrait ainsi représenter 6 % de notre flotte totale à la fin 2007. A l’horizon 2010, notre espérons atteindre la barre des 15 000 véhicules.

Flottes Automobiles : Quels moyens avez-vous mis en place pour prospecter cette clientèle. Et avec quels résultats ?

J.-L.S. : Nous disposons d’une cellule de télévente à Rennes dédiée exclusivement aux artisans-commerçants et aux professions libérales. Ce call center est chargé à la fois de prospecter la clientèle, mais aussi de gérer le portefeuille client. L’an dernier, nous avons doublé son effectif pour renforcer un peu plus notre présence sur ce marché, en passant d’une vingtaine de collaborateurs à 45 aujourd’hui. En 2006, 1 800 mises à la route ont été réalisées auprès des artisans, soit une croissance de + 50 % en un an, nous espérons doubler ce chiffre d’ici à la fin de l’année. Nous disposons également d’un site Internet dédié, arval-direct.com, qui permet aux entreprises de connaître l’éventail de nos produits et services,mais aussi d’effectuer des demandes de cotations.

Flottes Automobiles : Quelles formules proposez-vous aux artisans ?

J.-L.S. : La formule classique est une offre forfaitaire comprenant la maintenance, l’assistance plus, la perte financière et l’assurance décès ITA. En fonction des utilisations, mais aussi des régions, nous proposons aussi d’autres prestations dites « à tiroirs ». Par ailleurs, nous mettons aujourd’hui en place de nouveaux bouquets de services par corporation. Cette nouvelle offre émane des discussions que nous avons eues avec nos clients pour mieux cibler leurs besoins. L’idée est de proposer des packages prenant en compte les spécificités de chaque corps de métier, tant sur le plan de la consommation kilométrique que sur celui de l’aménagement des véhicules.