Disneyland Paris : le parc de la souris verte

Disneyland Paris : un covoiturage utile mais limité

Le covoiturage a été pensé dès l’ouverture du parc. « Nous l’avons mis en place sous forme d’intranet en 92 », explique la responsable de l’environnement, Nadine Ouimet. Une première mouture qui a évolué en 2010 sous forme de site internet « qui permet aux salariés de connaître les collègues à proximité pour organiser des covoiturages. »

- Magazine N°187
1189
Disneyland Paris : un covoiturage utile mais limité

Aujourd’hui, le service compte 450 inscrits. Un faible nombre, comparé aux 14 000 salariés, surtout si l’on considère que les inscrits ne sont pas forcément utilisateurs. Reste que ce chiffre ne prend pas en compte les salariés qui organisent eux-mêmes leurs trajets, souvent avec leurs collègues les plus proches.

Une enquête diagnostic PDE d’il y a cinq ans a aidé à mieux comprendre les pratiques. Ainsi, les salariés qui habitent dans un rayon de 5 km sont eux peu enclins au covoiturage pour des problèmes d’organisation : « Ils doivent rentrer vite pour récupérer les enfants, faire des courses. Et là, ils trouvent que le covoiturage...

Disneyland Paris : le parc de la souris verte

PARTAGER SUR