Distributeurs automobiles : un marché en concentration

L’argus a publié son classement des 100 premiers distributeurs automobiles de VN et VO en France en termes de chiffres d’affaires. Celui-ci met en lumière la concentration à l’œuvre au sein de ce marché, au travers de plusieurs rapprochements.

2787
Véhicule de fonction

Le secteur de la distribution automobile se porte bien. Les 100 distributeurs référencés par L’argus ont généré un chiffre d’affaires de 43,1 milliards d’euros en 2018, soit + 9,9 % comparé aux 39,2 milliards d’euros de 2017. La hausse atteint même + 18,1 % pour les dix premiers distributeurs du classement.

Fait marquant : six groupes de distribution automobile affichent désormais un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros en 2019, contre un seul en 2015, le groupe PGA. « Par ailleurs, quatorze groupes ont dégagé un chiffre d’affaires compris entre 600 millions et 1 milliard d’euros, soit quatre de plus que dans le classement de 2017 », précise L’argus.

Cette évolution s’explique notamment par des opérations de croissance externe et de nombreux rapprochements. Ainsi, « LS Group, né du rapprochement des groupes Schumacher et Lamirault, signe l’une des plus fortes croissances en 2018 », note L’argus. Une tendance qui se poursuit en 2019 avec entre autres l’entrée d’Emil Frey France au capital du Groupe Bernard.

Mais la croissance observée ne concerne pas uniquement les plus grands groupes : 79 distributeurs sur les 100 référencés auraient selon L’argus « enregistré une progression de leur volume de ventes entre 2017 et 2018. »

L'argus - Classement 2018 des distributeurs automobiles par chiffre d'affaires

PARTAGER SUR