Données personnelles : une durée de conservation limitée

« Une fois l’objectif poursuivi par la collecte des données atteint, il n’y a plus lieu de conserver les données et elles doivent être supprimées », indique la Cnil. C’est vrai chez Orange : « Je les garde pendant la durée de vie du véhicule et les détruis après sa restitution », déclare Patrick Martinoli, directeur délégué aux projets à l’innovation et à l’expertise automobile pour la flotte de l’opérateur télécoms.

- Magazine N°238
1838

Ce principe de conservation s’applique aussi aux constructeurs lorsqu’ils vendent un droit d’usage sur les données du véhicule. « Cet usage est temporaire car limité à la durée réglementaire de conservation fixée par la Cnil et le RGPD, soit deux mois prolongeables jusqu’à douze mois au maximum par défaut, indique Samuel Vals, directeur général de la plate-forme de télématique Axodel (Groupe Kuantic). Au-delà, les données disparaissent du serveur et ne sont plus accessibles par les constructeurs. Le seul moyen pour le client final de conserver un accès à ces données est de procéder à des sauvegardes. »

Une fonctionnalité bien pratique lors de...

PARTAGER SUR