Autopartage : la percée se confirme

Autopartage : la percée se confirme

Si le raz de marée annoncé n’a pas eu lieu, l’autopartage progresse lentement mais sûrement au sein des entreprises. Encore marginal dans les modes d’utilisation, il n’en donne pas moins lieu à de multiples initiatives de la part de start-ups spécialisées ou d’acteurs plus établis comme les constructeurs automobiles et les loueurs longue durée.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.