Autopartage : les flottes se mettent timidement au collaboratif

Autopartage : les flottes se mettent timidement au collaboratif

Promis à un bel avenir, l’auto-partage suscite des vocations parmi les prestataires, avec une offre de plus en plus pléthorique. Mais il lui reste à s’imposer au sein des entreprises. Si celles-ci sont plutôt intéressées, les modèles partagés ne constituent encore qu’une infime partie de la totalité des véhicules utilisés par les professionnels.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.