Diesels à moins de 100 g de CO2 : le diesel contesté mais toujours incontournable

Diesels à moins de 100 g de CO2 : le diesel contesté mais toujours incontournable

Passer sous le seuil symbolique des 100 g/km de CO2 ne constitue plus une rareté parmi les véhicules diesels. Avec un bénéfice à la clé non négligeable : séduire des gestionnaires de parc très attentifs à ce critère. Cette quête du Graal se fait spectaculaire avec les grandes berlines et les monospaces ou SUV, devenus aussi sobres que de petites citadines.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.