Haut de gamme et luxe : l’offre s’etoffe, le marche reprend

Haut de gamme et luxe : l’offre s’etoffe, le marche reprend

Le haut de gamme hexagonal semble sorti de sa descente vertigineuse dans les immatriculations et, passé le double couperet de la crise financière de 2008 et de l’instauration du malus, ce marché repart à la hausse. Depuis deux ans, les constructeurs ont su « policer » leurs offres avec des véhicules de plus en plus sobres et de nouvelles générations de voitures au style moins agressif, moins ostentatoire et plus acceptable aux yeux des citoyens.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.