Les loueurs et les captives jouent la reprise

Les loueurs et les captives jouent la reprise

La location longue durée entre dans une nouvelle ère. Son modèle économique a été chahuté l’an dernier avec la crise financière qui a secoué nombre de ses clients et coupé –un temps– le robinet du crédit et des financements. Toutefois, force est de constater que, même dans la tempête, la profession a résisté.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.