Avec Dreev, EDF se lance dans le smart charging

Dreev, la filiale créée par EDF et la start-up californienne NUUVE, va développer des solutions d’optimisation de recharge et décharge de batteries. Objectif : faire de la voiture électrique un stockeur d’énergie. Les campagnes de démarchage auprès des entreprises et des collectivités débutent.

1038
Dreev

La technologie dite « Vehicle-to-Grid » (V2G) va permettre aux véhicules électriques de devenir des réceptacles d’énergies renouvelables, grâce à Dreev. Les bornes V2G offriront ainsi la possibilité de se servir de l’énergie accumulée dans les batteries pour alimenter par exemple un bâtiment, un quartier ou un système électrique.

De l’énergie stockée pour une contrepartie pécuniaire

En France, de premiers tests ont été réalisés au sein de l’entreprise bordelaise Hotravail qui a ainsi perçu jusqu’à 20 euros de gains par mois et par véhicule électrique. En effet, en échange de l’énergie accumulée et issue de la batterie du véhicule de l’entreprise quand celui-ci n’est pas utilisé, le client de Dreev reçoit une rémunération.

Mais cette technologie de charge bidirectionnelle est déjà utilisée par EDF au Royaume-Uni et sera par la suite mise en place dans d’autres marchés en Europe comme l’Italie ou la Belgique. À noter que Renault déploie cette année des prototypes à charge bidirectionnelle dont deux circulent déjà aux Pays-Bas. Le constructeur français, en partenariat avec EDF, est aussi présent dans le secteur du smart charging sur l’île de la Réunion avec 150 véhicules qui bénéficient du V2G.

Plusieurs centaines de bornes actives dès cette année

Le directeur général de Dreev entend bien continuer sur cette lancée et compte « lever les freins à un passage à l’échelle commerciale pour déployer plusieurs centaines de bornes cette année ». La technologie V2G de Dreev sera commercialisée via différents canaux, notamment par IZIVIA, filiale à 100 % du groupe EDF et spécialiste des infrastructures de recharge.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter