Assurance connectée : la Macif teste un outil d’analyse de la conduite avec Drust

Le groupe d’assurance Macif s’est associé à la start-up française Drust – dont il est déjà actionnaire – pour expérimenter son service d’analyse de conduite Macif Drivers auprès de jeunes conducteurs sociétaires.

2696
Drust plateforme intelligente

Créée en 2014, la société Drust a développé une plateforme logicielle basée sur l’intelligence artificielle pour valoriser les données issues des véhicules connectés. Parmi ces dernières, les données techniques du véhicule : numéro d’identification du véhicule, vitesse, codes défauts, état de la batterie, kilométrage, usure des composants, échéances de maintenance et coût à l’usage. À partir de ces informations, Drust calcule des scorings de conduite et donne des conseils de conduite personnalisés.

Co-développer des services en B2B

En début d’année, la plateforme a été ouverte au marché B2B via une API, Drust proposant à ses partenaires de s’en servir pour « co-développer leur propre offre de services voitures connectées », orientés conducteurs. Pour collecter les données, la start-up propose soit l’installation de son boîtier certifié Akolyt, branché sur la prise diagnostic (OBD) ou la batterie du véhicule, soit de se connecter directement à la source de données de son partenaire. Une évolution logique alors que se généralisent les boîtiers télématique de première monte.

Les acteurs professionnels ont également accès au « Drivelab », une communauté de plus de 1 000 conducteurs pour tester et valider leurs services. La start-up vise les constructeurs, les assureurs, les réparateurs, mais aussi les opérateurs de flotte, les gestionnaires de smart cities et les acteurs de la mobilité.

Le 5 avril dernier, le groupe d’assurance Macif a ainsi lancé Macif Drivers, un service d’analyse de la conduite à partir des données télématiques du véhicule, testé gratuitement auprès de jeunes conducteurs sociétaires.

Macif Drivers : les jeunes conducteurs en ligne de mire

Une application mobile donne accès à des données tels le temps de conduite, la distance parcourue, les accélérations, freinages et coups de volant, ou encore l’historique des trajets. L’objectif : permettre à ces jeunes conducteurs d’identifier et de prendre conscience de leurs erreurs de conduite et de bénéficier de conseils de prévention ciblés. La Macif propose également des services comme la géolocalisation du véhicule en stationnement, l’appel d’urgence ou la commande d’un taxi. Un système de challenges permet d’inciter les conducteurs à utiliser l’application qui doit s’enrichir de nouveaux services.

« Avec Macif Drivers, nous n’avons pas d’objectifs commerciaux », précise Julien Hue, responsable du programme véhicule connecté. Il n’empêche que ce test grandeur nature ouvrira la voie à des services d’assurance connectée qui, eux, devraient sans aucun doute être commercialisés.

PARTAGER SUR