DS 3 : restylage et nouveau moteur électrique

La DS 3 profite de son léger restylage pour s’équiper du nouveau moteur électrique de 156 ch de Stellantis-Nidec. La commercialisation est ouverte.
877
DS 3 restylage
Léger restylage et nouveau moteur électrique pour la DS 3. © Stellantis

La DS 3 Crossback abandonne l’appellation Crossback pour son restylage, tout comme vient de le faire la DS 7. Modification légère de la calandre intégrant des feux LED affinés, entrée d’air inférieure redessinée et garde au sol abaissée de 10 mm pour mieux « asseoir » la voiture sur la route, tout en favorisant la sobriété, sont les seules différences. L’habitacle est conservé intégralement. Il varie en fonction des finitions, que DS reconduit également.

Restylage, nouveau moteur électrique plus sobre…

La vraie nouveauté vient de la motorisation électrique. C’est dorénavant la coentreprise Stellantis-Nidec qui la fournit, tout comme pour la Peugeot e-208 restylée et la nouvelle e-308, toutes deux prévues pour le printemps 2023. La puissance passe de 136 ch à 156 ch, avec un couple qui reste à 260 Nm. De son côté, la batterie atteint 50,8 kWh, contre 46,2 kWh précédemment.

Une capacité supérieure de 2 kWh à celle de la e-208 restylée, obtenue grâce à un refroidissement liquide de la batterie. L’autonomie mixte WLTP affiche désormais 402 km, soit 12,6 kWh/100 km, contre 341 km auparavant. Un progrès appréciable. Notons également le chargeur embarqué AC de 11 kW de série et de 100 kW en DC. Cette DS 3 E-Tense débute à 41 700 euros TTC.

… et reconduction du thermique pour la DS 3

Après son restylage, la DS 3 dispose toujours des motorisations thermiques. L’essence avec le PureTech 3-cyl. 1.0 l turbo-essence en 100 ch (à partir de 30 100 euros TTC) ou 130 ch boîte auto (à partir de 33 100 euros TTC). Et le diesel avec le BlueHDi de 130 ch boîte auto (à partir de 34 700 euros TTC). Enfin, la commercialisation de cette « nouvelle » DS 3 est effective à partir de ce 27 septembre 2022.