DS 4 : des tarifs pour prendre la tête du premium compact

Avec sa DS 4, DS Automobiles ambitionne à terme de se hisser sur la première marche du podium de son segment, devant le trio allemand du premium. Les tarifs y aideront grandement.
3875
DS 4 tarifs

DS Automobiles positionne sa nouvelle DS 4 sur le segment des compactes premium. Une revendication légitime lorsque l’on constate de visu la qualité de fabrication « made in Germany » chez Opel à Rüsselsheim (voir notre précédente brève). Mais aussi les partis-pris stylistiques, en design extérieur très réussi comme en style intérieur, le plus abouti à notre avis des habitacles de DS. Mais cela ne suffirait pas à venir déranger les trois marques allemandes solidement installées en France : Audi avec son A3, BMW avec sa Série 1 et Mercedes avec sa Classe A.

DS 4 : un positionnement prix ambitieux

Il fallait donc pour cette DS 4 un positionnement prix et une offre de loyer particulièrement compétitifs pour les professionnels qui représenteront la majorité des ventes dans l’Hexagone. En l’absence de finition Business, un choix assumé par Jacques-Édouard Daubresse, directeur de la marque pour la France, c’est la finition Trocadéro, au cœur de la gamme, qui fera référence. Emmenée par le 1.5 BlueHDi de 130 ch/125-129 g, la DS 4 Trocadéro affiche ainsi un loyer de 300 euros (48 mois/40 000 km) ou 36 400 euros TTC (prix à partir de 31 200 euros en Bastille +).

L’hybride rechargeable en pointe

Tout aussi bien positionnée pour les entreprises, la DS 4E-Tense hybride rechargeable de 225 ch/29-32 g s’affiche à 390 euros mensuels sur les mêmes critères, mais en finition haut de gamme Rivoli, ou à 46 900 euros (prix à partir de 38 200 euros en Bastille +). Jacques-Édouard Daubresse ambitionne d’ailleurs au minimum un tiers des ventes en E-Tense, voire 60 % à terme si le marché confirme la tendance à l’électrification massive. D’ailleurs, une version électrique est dans les cartons et attend le feu vert de la direction en fonction des projections de parts de marché.

Un peu de patience

DS Automobiles ne communique pas encore sur la LLD pour les autres motorisations essence, moins prisées par les professionnels : PureTech de 130 ch/135-139 g à partir de 29 200 euros, PureTech de 180 ch/146-151 g à partir de 35 400 euros et PureTech de 225 ch/149-155 g à partir de 42 200 euros. Précisons que l’intégralité des motorisations est obligatoirement en boîte automatique. La commercialisation commence ce 25 mai pour des premières livraisons fin 2021.

DS 4 tarifs