DS 7 E-Tense 225 ch : remise à jour bénéfique

Outre un restylage réussi, la DS 7 E-Tense 225 ch affiche en hybride rechargeable une plus grande sobriété, mais aussi un agrément de conduite en hausse.
641
DS 7 E-Tense 225 ch

Pour le restylage à mi-parcours de sa DS 7, le label premium de Stellantis ne s’est pas contenté d’un simple repoudrage. Le style des faces avant et arrière a été revu en profondeur pour plus d’élégance et de sportivité suggérée, à l’instar des concurrentes allemandes. Et avec des lignes plus incisives et acérées, ce SUV compact entre dans la maturité du design de la marque : moins de chromes, des feux Led parfaitement intégrés sous leur cache en polycarbonate et un style chic assumé. Même changement dans la continuité pour l’habitacle qui fleure bon le luxe à la française. Rien à redire des cuir et matériaux plastiques moussés haut de gamme, les concurrents pourront s’en inspirer.

Les ingénieurs et metteurs au point de la marque ont également revu l’ensemble de l’équipement des motorisations hybrides rechargeables et le calibrage des liaisons au sol. Et pour les entreprises, la DS 7 PHEV de 225 ch en deux roues motrices reste la plus séduisante, à partir de 53 900 euros TTC.

DS 7 E-Tense : hybridation peaufinée

En PHEV donc, c’est surtout la nouvelle batterie de 14,2 kWh, avec sa chimie plus dense en énergie, qui apporte un saut qualitatif. En effet, son autonomie passe à 65 km en cycle mixte (80 km en ville). Et la gestion des modes (électrique, thermique, hybride, récupération, etc.) a été revue en conséquence pour une plus grande sobriété (7,2 l/100 km, batterie « vide »). Avec aussi un meilleur agrément de conduite, le 1.6 turbo-essence étant moins sollicité haut dans les tours. Tout ceci est rendu possible par la plate-forme EMP2 V2, comme nous l’avons déjà constaté sur les récentes DS 9, C5 X, 308 et Astra PHEV 225 ch.

Autre atout de cette DS 7, les liaisons au sol offrent toujours plus de confort dynamique, tout en ajustant en permanence la pression d’huile dans les amortisseurs grâce à la caméra du pare-brise. Très prévenante, cette suspension adaptative maintient encore mieux la voiture dans les virages lors des changements d’appui rapides et successifs, avec une maîtrise parfaite des transferts de masse. DS Automobiles perpétue ainsi la tradition de la mise au point des ingénieurs et techniciens de Citroën et Peugeot. Et sur des parcours moins accidentés, on retrouve la qualité de roulage « grand tourisme » des productions de la marque, DS 9 en tête.

DS 7 E-Tense 225 ch

Moteur essence (cm3)1 598
Puissance/couple (ch/Nm)180/300
Moteur électrique (ch/Nm)110/320
Puissance/couple total (ch/Nm)225/360
Capacité utile batterie (kWh)14,2
Émissions de CO2 (g/km)28-29
Autonomie électrique mixte/urbain (km)65/80
Conso. cycle combiné (l/100 km)1,2-1,3
Conso. mini/maxi (l/100 km)6,1-8,8
Vitesse maxi (km/h)225
0 à 100 km/h (s)9,9
1 000 m DA (s)28,4
Poids à vide (kg)1 760
Charge utile (kg)565
Coffre (l)541/1 752
Réservoir carburant (l)43
L x l x h (mm)4 493 x 1 891 x 1 635
À partir de (€ TTC)53 900