Publi-Communiqué

Du neuf dans le segment C

Après Kadjar et avant Scénic, Renault continue son offensive sur le segment C avec la quatrième génération de sa célèbre berline.

997
Du neuf dans le segment C

Renault poursuit le renouvellement de sa gamme à un rythme inégalé. Début 2016, Nouvelle Mégane viendra ainsi remplacer l’ancienne génération pour laquelle les entreprises représentent 40 % des ventes. Comme avec l’ensemble des modèles Renault, les attentes des flottes ont été intégrées dès la conception. Au coeur des car policies, Nouvelle Mégane s’appuie sur un design distinctif pour séduire les collaborateurs. Plus longue de 6 cm, plus basse de 3 cm, sa silhouette s’allonge pour un dynamisme renforcé. Bien assise sur ses roues, elle arbore des épaules plus larges et des lignes tendues.

Berline du segment C, Nouvelle Mégane embarque des technologies réservées habituellement au segment D. Une première dans sa catégorie, elle dispose d’un affichage tête haute en couleurs. Elle hérite aussi du système Multi-Sense inauguré sur Nouvel Espace et repris par Talisman pour personnaliser l’ambiance intérieure et la conduite.

La qualité des matériaux et le soin apporté aux finitions ont été revus à la hausse. Ainsi, la finesse des chromes, sans équivalent sur le segment C, confère à Nouvelle Mégane une note de raffinement appréciée des conducteurs les plus exigeants.

Pour satisfaire à l’ensemble des besoins, Nouvelle Mégane établit un bon compromis entre habitabilité et volume du coffre. Et propose un des meilleurs rayons aux genoux de sa catégorie, tout en conservant un volume de coffre très généreux de 434 l.

Nouvelle Mégane sera proposée avec huit motorisations de 90 à 205 ch, au choix avec une boîte manuelle ou la boîte automatique EDC à double embrayage. En version Energy dCi 110 associée à une boîte manuelle 6 vitesses, elle n’émet que 86 g de CO2, soit l’une des meilleures performances du segment C.

Début 2017, Renault offrira aussi une version diesel électrifiée sous le nom d’Hybrid Assist qui portera ses émissions à 76 g, avec une consommation inférieure à 3 l/100 km.

Forte de ses atouts, Nouvelle Mégane permet d’optimiser le TCO d’une flotte. Sa vocation : être numéro 1 sur un segment très concurrentiel. Et elle a tous les atouts pour y parvenir.

Du neuf dans le segment C

Entreprises : Renault en pole position

Renault profite pleinement d’un marché BtoB dynamique. Au premier semestre, le marché des entreprises a progressé de 10 % alors qu’en août, la croissance a atteint les 20 %. « Le segment BtoB booste le marché automobile global », constate Vincent Després, directeur des ventes flottes de Renault France.

Très bien implantée auprès des entreprises, la marque au Losange améliore encore son taux de pénétration grâce aux nouveautés lancées depuis 2012. Les segments C et D constituent 44 et 17 % des ventes aux entreprises. Avec Kadjar, Nouvelle Mégane et Talisman, Renault couvre 61 % du marché BtoB et truste les premiers rangs. Quant à Nouvel Espace, il est en passe de devenir le leader du haut de gamme, segment où les entreprises pèsent 60 à 70 % des ventes.

« Depuis trois ans, nous vivons une période exceptionnelle en matière d’innovation », s’enthousiasme Vincent Després. Et le coup d’accélérateur de Renault amplifie encore son avance sur le marché des flottes.

PARTAGER SUR