Du vert tous azimuts

Diester, véhicule électrique, mise en pool ou bien encore formation à l’éco-conduite : le conseil général de la Moselle actionne tous les leviers disponibles pour réduire l’impact écologique des 450 véhicules de sa flotte. Et la collectivité s’apprête à aller encore plus loin, avec une expérimentation transfrontalière de voitures électriques

- Magazine N°166
508
Conseil général de la Moselle, Du vert tous azimuts

Dans l’Est de la France, la communication autour de l’expérimentation de Strasbourg et de ses Toyota hybrides pourrait éclipser les autres initiatives régionales en matière de voitures propres. Pourtant, en plein coeur de la Moselle, à Hambach, est implantée l’usine de la Smart dont les premiers modèles électriques ont été produits dès la fin 2009. Une situation géographique qui a naturellement poussé le département à se tourner vers ces modèles pour son projet « Moselle électromobile » (voir ci-contre). Mais le conseil général n’a pas attendu la voiture à zéro émission pour travailler à une politique de développement durable pour le transport...