De la recharge rapide sur autoroute grâce aux anciennes batteries de VE

Renault et Connected Energy ont inauguré deux bornes de recharge rapide fonctionnant grâce au système de stockage d’énergie stationnaire E-Stor, basé sur des batteries de seconde vie.

1306
2017 - Batteries seconde vie
(c) Renault / Connected Energy

Dans le cadre d’un projet lancé en février 2016, deux bornes de recharge rapide équipées du système E-Stor ont été installées sur deux aires d’autoroute, l’une en Belgique et l’autre en Allemagne.

Développée par la société britannique Connected Energy, la technologie E-Stor permet de stocker de l’énergie dans des batteries de seconde vie issues de véhicules électriques Renault, pour la restituer ensuite à la demande. Là où le concept devient intéressant pour les VE en service, c’est qu’il offre une solution de recharge rapide dans les lieux le réseau d’alimentation n’est pas assez puissant faute de raccordement direct, comme sur certaines aires d’autoroute.

Donner une seconde vie aux batteries

Dans la pratique, le système stocke à faible puissance dans les batteries l’énergie renouvelable produite sur le site et/ou celle fournie par le réseau électrique. Il est ensuite capable de la restituer à des puissances plus élevées, autorisant la recharge rapide de véhicules électriques via une ou plusieurs bornes.

En parallèle, Renault a un partenariat avec le spécialiste des batteries intelligentes à domicile Powervault, qui réutilise lui aussi les batteries des véhicules de la marque pour leur offrir une seconde vie. Selon le constructeur, « c’est notamment pour optimiser ce cycle de vie complet que Renault a mis en place la location de la batterie auprès ses clients de véhicules électriques. »

Schema E-Stor Connected Energy
Fonctionnement du système de stockage d’énergie stationnaire E-Stor (c) Connected Energy
PARTAGER SUR