Assistance : l’eCall annonce la voiture connectée

Obligatoire sur les nouveaux véhicules à compter du 1er avril 2018, l’eCall oblige les constructeurs automobiles à doter VP et VUL de boîtiers de télématique. Avec également des conséquences sur l’activité des sociétés d’assistance, au cœur de ce dispositif. Une étape décisive vers la généralisation à terme de la voiture connectée et autonome.

- Magazine N°232
2452
eCall
© alexwhite-123RTF

Pas d’urgence pour l’appel d’urgence européen. Après avoir repoussé l’obligation d’équiper les véhicules à plusieurs reprises et après plus de quinze ans de travaux et de discussions, le Parlement européen a fini par imposer une date définitive pour obliger les différents acteurs à se mettre à l’eCall.

À partir du 1er avril 2018, tous les nouveaux véhicules devront donc embarquer la technologie nécessaire au fonctionnement de ce service. Présent dans un premier temps sur les VP et VUL, le système sera évalué par la Commission européenne dans les trois ans pour se généraliser aux bus, cars et poids lourds. D’ici 2035 et au rythme du renouvellement...