Ecowash : le deuxième baromètre sur l’état des véhicules

Fort du recueil de données sur plus d’un millier de véhicules, VU et VL, véhicules d’entreprise et de particuliers, Ecowash publie son deuxième baromètre sur l’état des véhicules en France.

699
Ecowash : le deuxième baromètre sur l’état des véhicules

Parmi les données recueillies pour élaborer les différents indices de ce baromètre : risques, dommages, valeur de revente, etc., le spécialiste du lavage sans eau pointe, sur les véhicules traités, la forte proportion, 50 %, de véhicules équipés d’essuie-glace à changer. Il apparaît également que 9 % des véhicules présentent un dysfonctionnement des optiques arrière. Sont aussi soulignés la proportion importante de véhicules rayés, un sur cinq, majoritairement sur les côtés, ainsi que le nombre élevé de voitures avec des impacts sur les vitrages : 20 % des véhicules sont concernés, avec 80 % d’impacts sur le pare-brise.

Du côté de l’entretien, ecowash a pu constater que 30 % des véhicules ont un voyant d’alerte allumé, nouveau ou perdurant plus de quatre mois, et que 30 % n’ont pas passé le contrôle technique prévu. Élément important apparu dans ce baromètre : 10 % des pneus des véhicules se révèlent sous-gonflés.

La première édition du baromètre.

Le bilan dressé par Ecowash

L’indice risques

Risque de mauvaise visibilité :

– plus de 50 % des essuie-glace sont à changer ;

– pour 1 véhicule sur 4, le niveau de lave-glace est insuffisant ;

– 9 % des relevés révèlent des dysfonctionnements des optiques arrière.

L’indice dommages

– Des rayures ont été constatées pour 1 véhicule sur 5, majoritairement sur les côtés.

– 20 % des véhicules présentent un impact sur les vitrages, dont 80 % sur le pare-brise, nouveau ou de plus de 3 mois.

L’indice VR (valeur de revente)

– Plus de carnets d’entretien mis à jour qu’au premier trimestre, sûrement l’effet vacances.

– Un véhicule sur deux est en situation de sur-kilométrage (plus de 2 500 km/mois sur 4 mois).

Les propriétaires qui espèrent une revente de leur bien aux meilleures conditions ne peuvent compter sur une VR favorable si l’entretien n’est pas régulier et reporté sur les carnets dédiés.

L’indice TCO (coût d’usage)

– 30 % des véhicules ont un voyant d’alerte allumé, nouveau ou perdurant plus de 4 mois.

– 30 % n’ont pas passé le contrôle technique requis.

Sources de coût au fort impact sur le TCO (consommation de carburant et de CO2, risque d’accident, d’usure prématurée, etc.), 10 % des pneus sont trop fréquemment mal gonflés.