EDF lance son « Plan Mobilité Électrique »

Le Groupe EDF a pour ambition de devenir l’énergéticien leader dans le domaine de la mobilité électrique dès 2022 en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique.

1375
edf plan mobilite electrique

Pour y parvenir, EDF proposera des offres intégrées comprenant « la fourniture d’électricité bas carbone, une solution de recharge pour tous les clients disposant d’une place de parking ainsi que des services pour l’optimisation de la recharge et l’usage de la batterie du véhicule. » Le groupe français compte ainsi alimenter 600 000 véhicules électriques, « soit 30 % de parts de marché en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique », estime-t-il.

75 000 bornes de recharge d’ici 2022

En parallèle, EDF prévoit de déployer 75 000 bornes de recharge d’ici 2022 via sa filiale Sodetrel. Cette dernière vient d’ailleurs de signer un partenariat avec la métropole du Grand Lyon pour l’implantation de 631 bornes sur son territoire. En outre, EDF mise aussi sur les services en donnant accès à 250 000 bornes en interopérabilité à des clients européens. Enfin, l’énergéticien veut 4 000 bornes de « recharge intelligente » dès 2020.

Ce « Plan Mobilité Électrique » implique de nombreux partenariats, notamment avec les français Renault et Valeo mais aussi avec Toyota et Nissan, ainsi qu’avec deux start-ups : l’américain Nuvve pour la charge intelligente et l’allemand Ubriticy pour les bornes sur lampadaire.