Un pilote pour les interventions d’urgence avec Waze

Pour accéder plus vite au lieu d’accident, les services d’urgence testent l’utilisation des données de l’application Waze.

1988
Waze

EENA, l’association européenne des numéros d’urgence, s’est associée à Waze, une application mobile de cartographie et d’information trafic, pour tester un dispositif d’optimisation des interventions d’urgence. Les tests seront menés en Italie, en Autriche et en France par le Sdis 13 et le Sdis 86.

EENA exploite les fonctionnalités de Waze

Dans ce dispositif, les services d’urgence exploitent les fonctionnalités de l’application depuis le signalement de l’accident par les utilisateurs, jusqu’à l’intervention pour se rendre le plus rapidement sur les lieux. Ils l’utilisent ensuite pour informer les automobilistes des répercussions de l’accident sur le trafic. « Les sites choisis constituent un excellent échantillon de services, de gestion d’incident, de populations desservies et de spécificités géographiques », détaille Alexis Gizikis, responsable du projet EENA. Les tests seront menés jusqu’en novembre 2017.

 

Le dernier article sur Waze.