Eic Lelarge, ING Car Lease repart à l’offensive

Compensation des émissions de CO2 des véhicules des clients, développement d’un pack mobilité pour les TPE, amélioration de la restitution, lancement de la VO aux particuliers, location de véhicules électriques… ING Car Lease, jusqu’à présent bien discret sur sa stratégie, sort de sa réserve. « Nous avons mis a profit les derniers mois pour écouter nos clients et répondre à des besoins qui n’avaient pas été forcement exprimes jusqu’ici. Innover sans qu’il y ait d’écho chez nos clients n’a pas d’intérêt selon nous », souligne Eric Lelarge, directeur commercial et marketing.

- Magazine N°162
936
Éric Lelarge, directeur commercial et marketing

Illustration de l’engagement en faveur du développement durable, la prestation EcoFleet a fait l’objet d’un lancement en janvier 2010. Cette innovation consiste à proposer aux clients d’ING Car Lease de compenser les émissions de CO2 de leurs véhicules en finançant des projets de réduction des émissions, afin d’obtenir un bilan CO2 neutre pour leurs parcs. Un partenariat a été signe avec Climat Mundi qui sélectionne et évalue les projets éligibles à cette prestation. « Toute société, quelle que soit sa taille, peut être potentiellement intéressée par cette démarche qui prouve son intérêt pour l’environnement. Le dénominateur commun est une volonté d’agir sur leurs émissions : Eco- Fleet n’est donc pas un droit a polluer. Cette démarche ne peut se concevoir que si elle porte sur l’ensemble de la flotte et si, idéalement, elle s’accompagne d’une politique d’éco-conduite. Les clients qui s’y intéressent ont la volonté claire d’agir pour l’environnement, et le cout d’une telle démarche, avec des effets concrets et forts, est donc pleinement accepté », rappelle le responsable commercial.

Quel est le surcoût justement ? « Il peut effectivement être sensible si rien n’est fait en amont par le client sur sa car policy. C’est la raison pour laquelle nous l’accompagnons. En moyenne, ce surcout oscille entre 5 et 8 euros par mois et par véhicule en fonction de la typologie du modèle », précise Eric Lelarge. A ce jour ING Car Lease reste le seul loueur à proposer cette prestation, après l’avoir expérimentée sur son propre parc de 40 véhicules ». D’ici la fin de l’année, nous devrions approcher des 500 véhicules clients engagés dans cette démarche EcoFleet. Aujourd’hui, nous sommes sur une tendance de 300 véhicules neutralisés à la route en émissions de CO2 et 150 en commande ».

ING Car Lease mise sur les TPE

ING Car Lease s’est aussi penche sur l’offre aux TPE. La mise sur le marché en mai du pack Automobilite en est l’illustration. Commercialise en direct par une équipe commerciale dédiée a la cible TPE, ce pack a pour principale caractéristique de regrouper l’ensemble des prestations dans un seul contrat (loyer, entretien, pneumatiques, assurances, maintenance), seul le carburant étant en option.

« En regroupant ainsi l’ensemble des services, nous arrivons a un coût global moins onéreux pour le client », insiste Eric Lelarge. Quatre mois après son lancement, le Pack Automobilite a déjà trouve sa place sur le marche : « 60 % des renouvellements de contrats sur le segment TPE et 75 % des dossiers de souscription auprès des TPE sont réalisés avec ce Pack », ajoute-t-il. Les performances ne sont pas anodines lorsque l’on sait que le segment des TPE représente 12 % du parc à la route d’ING Car Lease, soit 1 900 véhicules.

Conscient que la restitution des véhicules en fin de contrat reste un cap potentiellement difficile à traverser pour les clients comme pour les loueurs, ING Car Lease commercialise depuis le premier trimestre de cette année une option baptisée « le rendez-vous restitution ». « Il s’agit d’un service qui nous l’espérons, lève toute source de discussion entre le client et le loueur », explique Eric Lelarge. Concrètement, la restitution se fait dans la concession choisie par le client. Sur place, un procès-verbal est établi par un expert indépendant de la société Macadam et le représentant ou conducteur du véhicule du client. « C’est sur la base de cette expertise et des photos attachées à chaque dommage que seront ensuite calcules les frais éventuels de remise en état et les couts de dépréciation », indique le directeur commercial. Le taux de souscription est à l’heure actuelle de 10 %, avec un prix standard de 120 euros par véhicule.

Dernière nouveauté pour le loueur, la revente de véhicules aux particuliers à partir de son site de Chilly-Mazarin. Cette diversification a été entamée début 2010 et à conduit au recrutement de deux vendeurs spécialisés. Sur un total de 6 500 à 7 000 reventes par an, ING Car Lease estime en réaliser 15 % auprès de particuliers et indique avoir double cette activité depuis son démarrage.

ING Car Lease mise sur les TPE

PARTAGER SUR