Eiffage : les gaz à effet de serre, cible prioritaire

Pour le spécialiste du BTP Eiffage, le recul des émissions de CO2 est une priorité. Et sur ce sujet, la flotte se positionne aux premiers rangs. Une contribution qui passe par le choix de modèles toujours moins polluants, mais aussi par le recours à des véhicules électriques, surtout pour les utilitaires. Avec aussi des attentes vis-à-vis des constructeurs.

- Magazine N°185
1043
Eiffage : les gaz à effet de serre, cible prioritaire

Selon les fonctions des collaborateurs, la car policy d’Eiffage se décline en six catégories, avec pour chacune un seuil d’émissions de CO2 à ne pas dépasser. « Parmi nos 5 500 véhicules particuliers en France, les plus grosses cylindrées n’excèdent pas les 140 g/km de CO2, alors que les modèles les moins émetteurs pointent à 90 g. Pour les six catégories, notre moyenne se situe à 110 g », illustre Nicolas Rigot, responsable des achats chez Eiffage, en charge du domaine automobile.

Des chiffres en constante diminution : il y a deux ans, le seuil maximum se situait à 145 g. Et cette démarche, qui n’a pas été toujours consensuelle au...