Électrification des flottes : identifier et accompagner

La réussite de l’électrification d’une flotte, publique ou privée, tient d’abord au bon choix des véhicules à passer aux électrons. Et dans ce cadre, la démarche n’est pas simple avec les utilitaires. Seconde condition : l’accompagnement des conducteurs avec une prise en main rapide de ces véhicules électriques. Et le succès semble au rendez-vous.
- Magazine N°283
302
électrification flottes
À la tête d’une flotte de 1 402 VL, la métropole de Lyon a déjà passé 143 de ces véhicules à l’électrique et deux à l’hydrogène, en attendant prochainement l’arrivée de petites citadines électriques dont des Dacia Spring.

Pour mener à bien l’électrification d’une flotte, il faut sélectionner les véhicules à renouveler en priorité. « Une de nos tâches consiste à faire un bilan carbone des parcs que nous gérons et à aider à cibler les véhicules les plus vieux et les plus polluants lors des renouvellements. Et ce, en tenant compte du fait que l’impact sur le budget n’est pas le même si l’on passe à l’électrique un fourgon ou une citadine », explique Jean-Guilhem de Lanlay, commercial grands comptes pour le fleeter Fatec. Ensuite, se pose la question de l’éligibilité à l’électrique. Pour Frédéric Quintin, directeur commercial du loueur Public LLD, « on peut basculer...