La Chine s’impose sur le marché des véhicules électrifiés

Selon le cabinet AlixPartners, la Chine est passée de la dernière à la première place en moins de cinq ans en matière d’électrification des véhicules.

994
Véhicules électriques

L’électrification du parc automobile mondial s’accélère de manière globale. Selon le cabinet AlixPartners, les ventes de véhicules légers électrifiés (électriques, hydrogène et hybrides rechargeables) ont ainsi été multipliées par six entre le premier quadrimestre 2013 et le second quadrimestre 2017, de 41 023 à 260 411 unités. De même, leur part de marché est passée de 0,21 à 1,19 % en cinq ans.

Mais au-delà de ces chiffres, quel est l’impact réel sur le marché automobile mondial ? AlixPartners a mis au point un indice d’électrification qui prend en compte le nombre de kilomètres théoriques parcourus en VE avec une recharge (e-range), ainsi que le pourcentage d’électrification d’une flotte (e-share).

Les constructeurs chinois comptabilisent plus de kilomètres…

Grâce à ces données calculées pour chaque quadrimestre depuis 2013, le cabinet a une base de comparaison entre constructeurs, pays et régions du monde. Même si la part de VE dans la flotte mondiale de VP n’est que de 0,4 % à l’heure actuelle, l’indice révèle des différences géographiques significatives, et une stratégie plus ou moins avancée selon les constructeurs.

En termes d’e-range, le top dix des constructeurs contient ainsi pas moins de cinq constructeurs chinois, qui s’imposent de plus en plus sur le marché. Telsa détient toutefois toujours le record, avec un e-range de 10,6 millions de km et un e-share de 97,9 % au second quadrimestre 2017. Il est suivi de loin par l’Alliance Renault-Nissan, avec 6 millions de km mais un faible e-share (0,56 %), talonnée par le chinois BYD (5,38 millions de km) dont la part de VE est bien supérieure (12,42 %).

E-range : top 20 des constructeurs au second quadrimestre 2017

Constructeur E-range
Tesla 10,64
Alliance Renault-Nissan 6
BYD 5,38
BAIC 3,25
General Motors 2,64
Geely 2,14
BMW 2,03
Zhidou 2
Jianghuai 1,92
Hyundai 1,84
Volkswagen 1,69
Toyota 1,23
Chery 1,21
Zotye 1,2
Jiangling 0,73
Changan 0,72
PSA 0,52
Daimler 0,48
FCA 0,32
Ford 0,24

E-share : top 20 des constructeurs au second quadrimestre 2017

Constructeur E-share
Tesla 97,89
Zhidou 31
BYD 12,42
Zotye 5,72
BAIC 2,54
Chery 2,02
Jianghuai 1,83
Jiangling 1,27
Geely 1,11
BMW 0,65
Changan 0,57
Alliance Renault-Nissan 0,56
SAIC 0,44
Dongfeng 0,42
Mitsubishi 0,37
General Motors 0,35
Hyundai 0,22
Daimler 0,14
Volkswagen 0,13
PSA 0,11

…mais les pays européens ont une part d’électrique plus importante

En conséquence, la région de la Chine (y compris Hong Kong et Taiwan) a pris la tête en termes d’électrification, alors qu’elle occupait la dernière place début 2013. Elle est passée de 360 000 km au premier quadrimestre 2013 à 22,5 millions au second quadrimestre 2017, laissant l’Europe et les États-Unis loin derrière avec des e-range respectifs de 12,6 et 9,9 millions de km. À l’échelle nationale, ce sont toutefois des pays européens qui ont la plus importante part de VE dans leur parc, avec à la première place la Norvège qui bat tous les records avec un e-share de 11,86 %. Elle est suivie par l’Islande, les Pays-Bas, l’Autriche, la Suède et la Suisse : des pays relativement petits et avec un pouvoir d’achat élevé.

E-range : top 8 des pays au second quadrimestre 2017

Pays E-range
Chine 22,49
États-Unis 9,04
Norvège 2,84
France 2,57
Allemagne 2
Japon 1,52
Grande-Bretagne 1,43
Canada 0,82

E-share : top 9 des pays au second quadrimestre 2017

Pays E-share
Norvège 11,86
Islande 1,6
Pays-Bas 1,02
Autriche 0,97
Suède 0,96
Suisse 0,91
Ukraine 0,91
France 0,72
Chine 0,71

« Les ventes de véhicules électriques en Europe, en Amérique du Nord et au Japon-Corée risquent de prendre du retard sur celles de la Grande Chine. Il s’agit d’un défi majeur non seulement pour l’industrie automobile, mais aussi pour les gouvernements qui devront réfléchir davantage sur les programmes d’incitation et d’infrastructure afin de soutenir la croissance industrielle et économique », a commenté Nick Parker, expert automobile chez AlixPartners.

Calculer l’e-range et l’e-share

  • E-range : autonomie combinée exprimée en nombre de kilomètres parcourus, et obtenue en multipliant le nombre de véhicules vendus par leur autonomie théorique.
  • E-share : pourcentage d’électrification d’une flotte, obtenu en divisant l’e-range par 500 km (autonomie moyenne des véhicules thermiques) puis par le nombre total de véhicules vendus.

PARTAGER SUR