Électrification : les objectifs des flottes pour 2022

Pour respecter leurs propres objectifs et ceux fixés par la loi d’orientation des mobilités (LOM), des entreprises et des collectivités travaillent à électrifier leur flotte. Et si certaines se préparent à sauter le pas, d’autres tirent déjà un premier bilan. Mais toutes surveillent de près les coûts liés à l’électrification.
- Magazine N°276
2866
électrification 2022
La flotte de la mairie de Villiers-sur-Marne (94) comprend 85 VL de service dont quinze électriques. Les VP business (Zoé, e-208) sont utilisés par les chefs de service. Les services peinture, maçonnerie ou environnement et espaces verts roulent en VU électriques (Kangoo et Goupil).

De nombreuses entreprises et collectivités ont déjà lancé en 2022 l’électrification de leur flotte. C’est le cas de la mairie de Villiers-sur-Marne (94). Cette mairie a acheté sa première voiture électrique en 1996. « Cette Saxo équipée d’une batterie au plomb était limitée en autonomie et en recharge », se rappelle Francis Desrumeaux, chef des services moyens généraux transports de la mairie. Lorsque les offres sont devenues plus intéressantes en 2014, la collectivité a acheté un second véhicule, un utilitaire.

Mais c’est surtout à partir de 2016 que la mairie a mis en place des marchés publics. Et a procédé à ses premières acquisitions...