Publi-Communiqué

Électromobilité : ZOE poursuit son ascension au sein des flottes

Véhicule électrique le plus vendu en Europe, Renault ZOE est proposée depuis octobre en version Business pour les entreprises. Elle peut également s’équiper d’un nouveau moteur R110 plus performant.

1192
Renault Zoé

Avec plus de 100 000 exemplaires sortis de l’usine Renault de Flins depuis son lancement en 2013, ZOE a déjà marqué l’histoire. Et cette « success story » du Losange n’est pas terminée. En 2017, ZOE s’est imposée comme le modèle 100 % électrique le plus vendu en Europe pour la troisième année consécutive.

En France, ZOE représente un véhicule électrique vendu sur deux. Une position de leader, confortée par des résultats en croissance constante : + 44 % en 2017 par rapport à l’année précédente. Les sociétés (entreprises, collectivités et autres loueurs) n’y sont pas étrangères : elles pèsent un tiers des ventes de ZOE actuellement, « une part de marché flottes qui progresse tous les mois, précise Cécile Limerat, chef de produit ZOE chez Renault. Et les flottes sont toujours plus présentes dans le mix de ventes », poursuit-elle.

Une nouvelle finition Business

Pour coller au plus près aux attentes de ces clients professionnels, le constructeur a lancé en octobre dernier une finition Business dans la gamme de ZOE. Basée sur le niveau Zen, celle-ci intègre de nombreux équipements utiles pour les professionnels à travers deux packs supplémentaires. Le pack City comprend l’aide au parking arrière et l’allumage automatique des feux et essuie-glace ; le pack Easy ajoute la carte mains-libres et les vitres avant et arrière électriques à impulsion côté conducteur. Tout cela pour seulement 200 euros de plus que la version Zen, « soit un avantage client pour les entreprises de 450 euros », souligne Cécile Limerat. Cette ZOE Business peut de plus s’offrir tout le panel des couleurs, y compris le nouveau violet Blueberry, mais aussi des jantes en alu Flexi Wheel de 16 pouces. À l’intérieur, elle mise sur une ambiance foncée, avec une sellerie des sièges noire et robuste, et des sur-tapis avant et arrière. De quoi limiter les frais de remise en état.


« Leader sur le marché des véhicules électriques en France, ZOE ne cesse de progresser (+ 44 % en 2017 par rapport à l’année précédente), notamment auprès des entreprises et des collectivités. Les flottes représentent actuellement un tiers des ventes de ZOE mais leur part de marché augmente tous les mois. »
Cécile Limerat, chef de produit ZOE

Autre particularité, ZOE Business embarque un câble de type 2 à la place du Flexi-chargeur qui reste en option. « Une réponse jugée plus adaptée au besoin des entreprises qui utilisent plus souvent des bornes de recharge de type Wallbox », explique Cécile Limerat.

Comme le reste de la gamme, ZOE Business se dote du système multimédia R-Link Evolution compatible avec Android Auto. Le conducteur bénéficie alors sur l’écran central des applications de son smartphone, notamment celles que l’on retrouve sur le Google Play Store (Waze, Deezer, Spotify, TuneIn, Skype, Messenger). Sous le capot, ZOE Business s’équipe uniquement des moteurs électriques Renault R90 de 68 kW ou Renault Q90 de 65 kW, plus adapté à la recharge rapide. Tous deux sont associés à une batterie lithium-ion de 40 kWh, et ont été homologués selon le protocole WLTP. Ainsi, la version R90 affiche désormais une autonomie de 300 km en usage réel (voir l’encadré ci-dessous).

Pour s’offrir le tout nouveau moteur Renault R110 lancé cette année sur ZOE, il faut se tourner vers la finition haut de gamme Intens. Fort de 80 kW, soit 12 kW de plus que le R90, ce moteur R110 se montre plus performant et plus polyvalent pour les usages extra-urbains. Le conducteur profite d’une plus grande capacité d’accélération sur les voies rapides et autoroutes, avec un gain de près de 2 secondes sur le 80-120 km/h – de quoi améliorer le confort de conduite à vitesse soutenue. Et en ville, on retrouve la même vivacité à bas régime, grâce à un couple maximum de 225 Nm, disponible instantanément.ZOE

Plus de watts avec le moteur R110

Évolution du R90, ce bloc R110 est un pur produit Renault, conçu par les ingénieurs du Technocentre (Yvelines) et fabriqué dans l’usine de Cléon (Seine-Maritime). Mis au point en seulement deux ans, ce moteur bénéficie de nombreuses innovations pour la machine électrique et l’électronique de puissance. Malgré ses performances accrues, il ne prend pas plus de place sous le capot et ne pèse pas plus lourd. Il conserve en outre ses qualités d’efficience énergétique, avec une batterie inchangée de 40 kWh.

Avec ce moteur « Made in France », Renault réaffirme sa stratégie de développement et de fabrication de ses modèles électriques, et son leadership en la matière. La gamme de motorisations électriques Renault se décline dorénavant en cinq niveaux de puissance : 44 kW, 57 kW, 60 kW, 68 kW et 80 kW. Elle couvre aujourd’hui trois modèles : Renault ZOE, KANGOO Z.E. et MASTER Z.E.

WLTP : un nouveau calcul de l’autonomie pour ZOE

Le nouveau moteur R110 de ZOE a été homologué selon le protocole WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure) qui entre peu à peu en vigueur depuis le 1er septembre 2017 en Europe, en remplacement du cycle NEDC. Destiné à rapprocher davantage l’homologation des véhicules de leur usage en conditions réelles de conduite, ce protocole se veut plus strict. Pour le véhicule électrique, il mesure l’autonomie en kilomètres. Réalisé sur bancs d’essai mais aussi sur routes, ce cycle de tests est plus long et comprend plus de phases. La vitesse est plus élevée et les accélérations davantage poussées. Il en résulte de fait une réduction de l’autonomie affichée par rapport à l’ancien cycle NEDC. De 400 km annoncés en NEDC, ZOE passe donc à 300 km en WLTP. Mais ce changement de procédure ne modifie en rien l’autonomie réelle de ZOE en usage urbain et périurbain ; il permet seulement de fournir des valeurs plus réalistes.

PARTAGER SUR