Éléphant Bleu lance sa carte pro et s’attaque aux flottes

Très présente auprès des particuliers, l’enseigne de lavage lance une offre destinée aux entreprises et aux flottes. Adaptable et modulable, elle cible les grandes entreprises.

959
Éléphant Bleu lance sa carte pro et s’attaque aux flottes

Alors que Mobivia a récemment annoncé son entrée au capital de Wayz-Up, voilà qu’Eléphant Bleu se tourne à son tour vers la clientèle professionnelle. Déjà très présente auprès du grand public avec une notoriété globale de 92 % (d’après une étude CSA de 2014), l’enseigne de lavage entend faire de sa nouvelle carte Pro un levier de croissance important.

Le lancement d’une carte dédiée aux professionnels « est apparu comme une évidence », rappelle Frédéric Chetail, directeur nouveaux marchés d’Eléphant Bleu, constatant « qu’aucun gestionnaire de flotte n’était en capacité de chiffrer le coût annuel du nettoyage des véhicules de l’entreprise ». D’autant plus qu’aujourd’hui, « 20 à 25 % du parc français roulant est opéré par les professionnels », spécifie Patrick Mary, directeur du réseau.

Une gestion simplifiée, des coûts maîtrisés

Si cette carte Pro n’invente rien, elle se veut très simple d’utilisation au quotidien par les collaborateurs. L’ouverture du contrat se fait sur une base annuelle d’un montant à déterminer entre la flotte et l’enseigne, réglant ainsi le problème du chiffrage annuel maximal que coûtera la prestation. Les collaborateurs se voient alors remettre leurs propres cartes de lavage avec un montant maximal mensuel à dépenser dans les stations pour les prestations de nettoyage. Les gestionnaires peuvent eux modifier les montants maximum de chaque carte en fonction de la consommation réelle grâce à un outil fourni par Éléphant Bleu.

Côté tarif, le spécialiste du lavage, s’il n’a pas souhaité préciser le montant des remises accordées dans le cadre de la carte Pro, a cependant spécifié que plus le montant du contrat et le nombre de lavages seraient élevés, plus la réduction serait importante. Autre atout mis en avant par Frédéric Chetail : « La carte ouvre droit à un montant à dépenser, mais seul le montant réellement dépensé est facturé ».

Officiellement disponible depuis le 22 septembre, cette carte a déja séduit Shell. Elle sera valable dans les 470 centres de l’enseigne en France. Il faut cependant préciser qu’à l’heure d’aujourd’hui, seuls 260 centres acceptent la carte, les autres attendant la mise à jour de leurs caisses et distributeurs de jetons pour la prendre.