Émissions : Daimler ouvre une enquête aux États-Unis

Le groupe allemand a annoncé l’ouverture d’une enquête interne à la demande du département américain de la justice. En cause : des anomalies sur les émissions polluantes de ses diesels.

549
Émissions : Daimler ouvre une enquête aux États-Unis

Quelques mois après le séisme du DieselGate provoqué par Volkswagen outre-Atlantique, voilà que Daimler se retrouve dans le viseur de la justice américaine. Mis en cause dès février par l’EPA (Agence américaine de la protection de l’environnement) suite à l’ouverture d’une enquête préliminaire concernant les émissions polluantes de ses véhicules dotés de diesels BlueTEC, Mercedes a annoncé, le 21 avril, l’ouverture d’une enquête interne à la demande du département de la justice.

Cette enquête cible « la procédure de certification relative aux émissions de gaz d’échappement aux États-Unis  », a précisé le groupe allemand dans un communiqué. Avant d’assurer qu’il allait coopérer avec les autorités pour « enquêter sur les indications possibles d’irrégularités et bien sûr prendre toutes les mesures nécessaires ».