Émissions de CO2 en Europe : – 2,5 % en 2011

Un récent rapport publié par l’Agence européenne pour l’environnement* (AEE) met en lumière la baisse des émissions de CO2 dans l’Union européenne, avec un recul de 2,5 % entre 2010 et 2011. 

497

Ainsi, quasiment tous les pays ayant ratifié le protocole de Kyoto en 2010, seront en mesure de tenir leurs engagements. Entre 2008 à 2012, ces États visaient à réduire d’au moins 5 % leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) par rapport à 1990. Les plus importantes réductions ont été constatées dans les pays suivants : Chypre avec – 13 %, et la Belgique, la Finlande et le Danemark avec une baisse de 8 %.

Mais pour les émissions en volume, la palme revient au Royaume-Uni, dont les rejets ont baissé de près de 6 %, suivi par la France avec – 5 %, puis l’Allemagne avec – 2 %. En revanche, les émissions ont augmenté entre 2010 et 2011 dans les neuf autres États de l’UE, avec les plus fortes hausses en Bulgarie, en Lituanie et Roumanie.

Selon l’AEE, ces résultats sont en partie corrélés au contexte économique. En France par exemple, l’industrie de l’énergie n’a jamais émis aussi peu de CO2 depuis 1990, avec 47 744 millions de tonnes en 2011, contre 60 810 en 2010. Même constat pour le secteur de l’industrie et du bâtiment qui voit ses émissions diminuer de près de 8,3 % entre 2010 et 2011. En revanche, le domaine des transports a généré en 2011 plus d’émissions de CO2 que l’année précédente, avec une relative augmentation de 0,9 %, soit 130 614 millions de tonnes de CO2 en 2010 contre 131 614 en 2011

*Approximated EU GHG inventory: Early estimates for 2011

PARTAGER SUR