Publi-Communiqué

En avant l’innovation !

Que ce soit à travers ses concepts-cars I.D. ou ses modèles électriques ou hybrides rechargeables de série, Volkswagen a déjà commencé sa révolution technologique. L’électromobilité est bel et bien en marche.

462
Innovation Volkswagen - I.D. Vizzion
I.D. Vizzion

Le futur de Volkswagen se lit à travers la famille de concepts I.D. Le troisième et dernier-né de la fratrie a ainsi été présenté au salon de Genève en mars. Il s’agit de l’I.D. Vizzion, une limousine à propulsion électrique qui explore les potentialités de la conduite autonome, de l’intelligence artificielle et de la réalité augmentée. À bord, pour les occupants, l’expérience de confort se veut unique, avec notamment un volume habitable bien supérieur à celui des modèles actuels de plus de 5 m de long.

L’expérience de conduite se veut tout aussi marquante puisque l’I.D. Vizzion fait appel à de nouvelles interactions homme-machine, virtuelles et plus intuitives. Grâce à des lunettes de réalité mixte (Ho-loLens), les occupants peuvent visualiser des informations en hologramme et contrôler certaines fonctions via des commandes vocales ou gestuelles. Avec à la clé de nombreux programmes pour se divertir ou travailler. Quant au véhicule, il est capable d’apprendre et de réagir avec empathie. Totalement connectée et dotée d’un système de conduite autonome, l’I.D. Vizzion donne un avant-goût des technologies automobiles à l’horizon 2030.

Une I.D. de série en 2020

En attendant, Volkswagen lancera dès 2020 la toute première I.D. de série. Cette compacte de la taille d’une Golf se distinguera par un design inédit et un système de transmission intégrale, avec deux moteurs électriques développant une puissance totale de 170 ch. Son autonomie pourra atteindre 600 km.

La famille I.D. incarne une nouvelle ère de la mobilité électrique pour la marque Volkswagen qui prévoit de construire environ 1 million de véhicules électriques par an d’ici 2025. Après l’I.D. compacte et sa variante SUV I.D. Crozz prévue elle aussi en 2020, Volkswagen a décidé de lancer en 2022 l’I.D. Buzz, soit une réinterprétation futuriste du célèbre Combi. Le modèle de série, 100 % électrique, devrait reprendre les traits du concept et ses proportions : 4,94 m de long, 1,97 m de large et 1,96 m de haut. De quoi assurer un beau volume intérieur. Il s’équipera également de sièges pivotants, d’une connectivité interactive et d’une conduite entièrement autonome. 70 ans après le Combi originel, l’I.D. Buzz ouvrira un nouveau chapitre de l’histoire de ce modèle légendaire.

En attendant cette série de ruptures technologiques, Volkswagen répond déjà aux besoins actuels du marché BtoB avec sa citadine e-up! et sa compacte e-Golf. Deux modèles 100 % électriques à batteries, qui offrent des prestations de haut niveau et des coûts d’usage réduits. Commercialisée à partir de 369 euros TTC par mois en LLD, l’e-Golf a été retenue par la Préfecture de Police de Paris pour sillonner les rues sans bruit. Grâce à un moteur électrique de 100 kW (136 ch), ses performances sont dignes d’un modèle thermique : l’e-Golf accélère de 0 à 100 km/h en seulement 9,6 secondes. Elle s’équipe d’une batterie lithium-ion de 35,8 kWh pour parcourir jusqu’à 300 km avec une charge (NEDC), soit 200 km en conditions réelles. Pour optimiser la consommation en hiver avec le chauffage, elle adopte un système de pompe chaleur en option.

Reconnaissable à sa baguette bleue ornant la calandre et les projecteurs, ou encore à ses feux de jour à LED en forme de C, l’e-Golf profite d’une belle présentation intérieure avec son volant cuir multifonctions, son combiné d’instrumentation numérique Active Info Display et son système de navigation multimédias Discover Pro avec commande gestuelle.

I.D. Vizzion
I.D. Vizzion

Pour bien gérer sa mobilité électrique au quotidien, Volkswagen propose en prime l’application Car-Net e-Remote qui permet de piloter des fonctions du véhicule à distance. La climatisation ou la recharge de la batterie peuvent par exemple se commander via un smartphone ou une tablette. Et l’application peut aussi afficher sur une carte le dernier emplacement de stationnement du véhicule.

I.D. Vizzion
I.D. Vizzion

Plus urbaine, l’e-up! (à partir 189 euros TTC par mois en LLD) affiche aussi un look spécifique avec sa signature lumineuse à LED en forme de C. Sous le capot, elle adopte un moteur électrique compact délivrant une puissance de 60 kW (82 ch) pour un couple de 210 Nm. De quoi accélérer de 0 à 100 km/h en 12,4 secondes, et atteindre une vitesse maximale de 130 km/h.

L’e-Golf et l’e-up! en éclaireuses

Le moteur de cette e-up! est alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité de 18,7 kWh, logée à plat dans le plancher, ce qui préserve l’habitabilité et le volume de coffre. Selon les conditions de circulation et le style de conduite adopté, l’autonomie de la nouvelle e-up! peut atteindre jusqu’à 160 km (NEDC). Et avec sa consommation de 11,7 kWh/100 km, l’e-up! se fait la championne de l’économie sur son segment, avec un coût moyen d’environ 2 euros pour parcourir 100 km.

Enfin, l’e-up! ne se refuse rien en matière d’équipements : elle reçoit un volant en cuir, la climatisation automatique Climatronic, le pack visibilité (allumage automatique des feux et capteur de pluie), mais aussi des aides à la conduite comme le freinage d’urgence automatique City Brake Assist.

Focus techno

L’hybridation légère arrive sur la Golf 8

Moteur hybrideParce que les moteurs thermiques sous toutes leurs formes (essence, diesel, GPL, GNV ou E85) ont encore de beaux jours devant eux, Volkswagen a décidé de lancer un programme d’hybridation légère. La première à en profiter sera la prochaine Golf 8 en 2019. Ce modèle marquera le point de départ de cette technologie qui recourt à une batterie de 48 V et à un alterno-démarreur de 48 V à entraînement par courroie intégrée. À l’avenir, tous les modèles Volkswagen en bénéficieront. « L’électrification des moteurs conventionnels va nous permettre de diminuer davantage leur consommation et leurs émissions de CO2, tout en renforçant la dynamique et le confort d’utilisation », explique Frank Welsch, membre du conseil d’administration de Volkswagen, en charge du développement technique. En pratique, ce système hybride léger vise à assister le moteur thermique lorsqu’il est peu sollicité, ce qui économise jusqu’à 0,3 l de carburant sur 100 km. Et cette solution bénéficie aussi à l’agrément de conduite du fait d’un surcroît de couple dans les phases de démarrage.

PARTAGER SUR