Engie teste le véhicule hydrogène avec l’ix35

Engie a fait entrer dans sa flotte une Hyundai ix35 Fuel Cell en location longue durée, dans le cadre d‘un contrat avec le loueur Alphabet, filiale du Groupe BMW.

1144
Hyundai ix35 Fuel Cell
Hyundai ix35 Fuel Cell

« La transformation vers une mobilité moins émettrice de CO2, moins polluante et plus fluide est aujourd’hui essentielle, notamment dans les villes, et l’hydrogène a ici un rôle clé à jouer. Le développement d’une flotte de véhicules d’entreprise de plus en plus verte s’inscrit dans cette démarche », a déclaré Didier Holleaux, directeur général adjoint d’Engie. L’énergéticien a choisi de tester l’ix35 Fuel Cell, le véhicule à PAC produit en série par Hyundai depuis 2013 et commercialisé en France depuis 2015.

Ce modèle vient en effet d‘intégrer la gamme proposée par le loueur de véhicules multimarques Alphabet dans le cadre de sa solution AlphaElectric, dont l’objectif est d’accompagner les entreprise dans l’électrification de leur parc avec une offre de services associés spécifiques. Par exemple, la location peut inclure des cartes de recharge électrique ou bien un véhicule thermique à la demande, pour pallier le manque d’autonomie des VE pour certains usages.

L’ix35 s’équipe d’un moteur électrique de 100 kW (136 ch) et sa vitesse de pointe atteint les 160 km / h. Selon le constructeur, un plein d’hydrogène permet de parcourir jusqu’à 600 km (voir notre essai de l’ix35 Fuel Cell). Avec cette livraison, Hyundai se rapproche du seuil des 400 unités en circulation en Europe.

Hyundai a également prévu de créer 14 véhicules axés sur l’environnement d’ici 2020. Une évolution annoncée lors du salon de Genève avec la présentation du FE Concept, équipé d’une pile à combustible (PAC) et capable de parcourir plus de 800 km avec un plein.