Entreprises : le PDM, vecteur d’évolution des flottes

Si le plan de mobilité ne constitue pas une obligation absolue pour les entreprises, sa mise en place a bien souvent un effet d’entraînement en obligeant les entreprises à réfléchir à des alternatives aux véhicules thermiques pour les trajets de leurs salariés. De nouveaux usages qui se répercutent sur la flotte et sur les habitudes de mobilité.

- Magazine N°244
1642
Plan de mobilité (PDM)

En matière de mobilité, pour les salariés des entreprises, les solutions alternatives au véhicule thermique sont nombreuses : modèles propres électriques et hybrides, vélos à assistance électrique (VAE) ou non, transports en commun, crédit mobilité, etc. Mais malgré leur variété, ces solutions s’installent difficilement dans le quotidien.

Des facteurs contribuent cependant à faire évoluer les pratiques. Les incitations financières de l’État pour les véhicules propres (taxation des modèles polluants, bonus à l’achat de modèles propres, IK pour les vélos) poussent les entreprises à privilégier les véhicules propres et les moyens de mobilité...

PARTAGER SUR