Entretien – Christophe Martinet, directeur commercial et marketing, Véhiposte

“ Tous nos VP émettent moins de 120 g de CO2 ”

- Magazine N°170
1093
Entretien - Christophe Martinet, directeur commercial et marketing, Véhiposte

Comment se traduit la dimension verte chez Véhiposte ?

Véhiposte finance et gère le parc de La Poste qui comprend 67 000 véhicules au total. Tous les VP principalement et VUL doivent répondre aux critères d’émissions de CO2 (- de 120 g pour les VP et VS), sachant que certains se situent déjà sous les 115 g. Dès leur commercialisation par les constructeurs, les véhicules Euro 5, objet du contrat Véhiposte en vigueur, sont livrés à La Poste, comme cela a été le cas pour les premiers VP Euro 5 livrés en 2010.

Où en êtes-vous sur l’électrique ?

La Poste et l’Ugap pilotent aujourd’hui l’appel d’offres lancé pour l’acquisition de véhicules électriques. Notre direction du courrier est ainsi un partenaire actif du groupement en tant que principal utilisateur de véhicules 3 m3 qui constituent le segment principal de cet appel d’offres. Au total, La Poste a exprimé un besoin estimé à 10 000 véhicules pour son activité. En fonction des résultats de cet appel d’offres (modalités de financement du véhicule et de ses composants, etc.), Véhiposte accompagnera La Poste sur le déploiement des solutions les plus adaptées.

Avec Michelin, vous travaillez également sur la pression des pneumatiques.

Oui, principalement pour les collaborateurs en charge de la distribution postale, nous avons réalisé un court métrage sur le thème de la bonne pression des pneus, en partenariat avec Michelin et la direction technique du courrier. Nous menons également une campagne d’affichage sur le même thème, cette fois destinée à l’ensemble des collaborateurs de La Poste. Nous envisageons une piqûre de rappel avec un autre court métrage sur les règles de bonne conduite d’ici la fin de l’année.

PARTAGER SUR