Épernay et Clem’ lancent un service d’autopartage

La ville d’Épernay a lancé un service d’autopartage électrique en partenariat avec le prestataire Clem’. Ce projet pilote vise à réduire l’empreinte carbone de la ville.

1949
Épernay offre un nouveau service d'autopartage en partenariat avec Clem'

L’autopartage électrique a conquis une nouvelle ville. Épernay a en effet décidé de tester le partage de véhicules à l’échelle locale. Trois Zoé et un Kangoo ZE ont été installés dans la ville de Champagne. Clem’, entreprise spécialisée dans l’autopartage électrique, s’est occupée des bornes de recharge et de la plate-forme de location. L’inscription au service se fait simplement sur le site dédié : il faut renseigner diverses informations, scanner son permis de conduire et payer 350 euros de caution afin de couvrir la franchise de l’assurance.

L’application ou le site permet à tous les inscrits de réserver une tranche horaire d’un minimum de 30 minutes. La récupération des clés se fait par un système de boîtes déverrouillables grâce au code de réservation obtenu préalablement. Après une brève vérification de l’état du véhicule, le locataire peut utiliser le VE à discrétion. Le dépôt se fait aussi simplement que la récupération : il faut de nouveau entrer le code pour brancher la voiture, puis déverrouiller la boîte et y placer les clés.

Un système d’autopartage simple et efficace pour Épernay

Plusieurs formules de paiement existent, la « classique » facture 5 euros de l’heure. La « premium » propose un prélèvement mensuel de 8 euros, et abaisse le prix de l’heure à 2 euros. Le locataire peut également acheter un pack de 10 heures à 40 euros.

Ce projet de la ville d’Épernay est mis en place dans le cadre de l’initiative « Territoires à énergie positive pour la croissance verte ». Cette dernière a été lancée en 2014 par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Elle vise à réduire l’impact écologique des territoires lauréats et à développer des infrastructures plus respectueuses de l’environnement. L’autopartage promu par Clem’ correspond aux objectifs fixés par cet appel à projets.