Skoda Karoq : au complet

Le SUV compact de Skoda entre à son tour dans l’arène de ce segment si convoité et si riche en nouveaux modèles. Et le Karoq ne manque pas d’arguments.

- Magazine N°235
4590
SKODA Karoq

« Abondance de biens ne nuit pas », affirme le dicton et, dans le groupe Volkswagen, c’est devenu un mantra. Dans la catégorie des SUV compacts, Audi a son Q2, Seat son Ateca, Volkswagen son T-Roc et Skoda vient donc de lancer le sien, le Karoq.

Tous sont conçus et développés sur la plate-forme MQB qui fait toujours preuve d’une rigidité torsionnelle excellente, favorisant l’agrément de conduite et la rigueur des liaisons au sol. Avec une forte intégration de l’électronique embarquée pour la sécurité active : freinage d’urgence, régulateur de vitesse adaptatif, roulage automatique dans les embouteillages, etc.

Skoda Karoq intérieurOn retrouve aussi les mêmes groupes motopropulseurs dont l’incontournable 1.6 TDI de 115 ch essayé ici. Il se révèle suffisant pour une utilisation polyvalente et des prestations au quotidien dans les embouteillages ou sur des parcours périurbains, surtout avec sa délicieuse boîte à double embrayage DSG 7 rapports (+ 1 600 euros TTC tout de même). Avec une consommation légèrement inférieure à celle de la boîte manuelle (4,4 l/100 km au lieu de 4,6 l) et donc un CO2 à 117 g contre 120 g. Ne regrettez donc pas le 2.0 TDI de 150 ch obligatoirement livré en transmission 4×4 à un prix élevé (34 390 euros en BVM) et à 132 g de CO2.

SKODA Karoq Confort dynamique

Si ce Karoq n’innove pas pour le design ou les équipements, il se démarque de ses concurrents pour le typage de ses suspensions, moelleuses à souhait, qui absorbent quasiment toutes les irrégularités de la route. Aidé par ses grandes roues (18 ’’ sur notre modèle d’essai), son confort dynamique privilégie nettement les voyages au long cours, au risque de manquer d’un comportement plus vif et précis. Mais on ne se plaindra pas d’être aussi bien traité à bord, avec des sièges au maintien exemplaire et une position de conduite si facile et naturelle.

SKODA KaroqCôté équipements, la version Business, basée sur le niveau 1 de finition Ambition, livre l’essentiel mais aussi les incontournables : caméra de recul, climatisation bizone automatique, démarrage sans clé, régulateur de vitesse adaptatif, navigation et assistant au maintien dans la voie. Ainsi bien « packagé », ce Karoq 1.6 TDI Business à partir de 31 890 euros devrait figurer dans les « short lists » des gestionnaires de flotte.

Notre avis

PLUS
Typage des suspensions privilégiant le confort • Qualité de fabrication et des matériaux de l’habitacle • 1.6 TDI 115 ch alerte et discret


MOINS
Aucune originalité de style • Options fermées en finition Business (Varioflex) • Prix élevé de la boîte DSG 7

Skoda Karoq Business 1.6 TDI DSG7
Moteur (cm3) 1 598
Puissance/couple (ch/Nm) 116/250
Conso. mixte (l/100 km) 4,4
Émissions de CO2 (g/km) 117
Vitesse maxi (km/h) 188
0 à 100 km/h (s) 10,9
Poids à vide (kg) 1 366
Charge utile (kg) 596
Coffre (l) 521/1 630
L x l x h (mm) 4 382 x 1 841 x 1 603
À partir (euros TTC) 31 890

 

Valeurs futures
Skoda Karoq 1.6 TDI 116 ch DSG7 Business
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Automate séquentiel
Carrosserie Tout-terrain
Cylindrée (cm3) 1 598
CO2 (g/km) 117
Ch din 116
Prix neuf TTC (€) 31 890
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 13 836
Valeur reprise 43,4 %
Valeur vente TTC (€) 16 219
Valeur vente 50,9 %

Source : Forecast Autovista, janvier 2018.

PARTAGER SUR