Essai de la BMW ActiveHybrid 3 : le meilleur de l’hybride

340 chevaux couplant thermique et électrique : l’ActiveHybrid 3 allie puissance du thermique et silence de l’électrique. Le confort et les tarifs sont à la hauteur.

- Magazine N°182
1472

Grand plaisir et bonne conscience ne font pas souvent bon ménage. Mais ici, le mélange des genres procure le sentiment d’avoir toutes les cartes en main. Car l’Active- Hybrid 3 se transforme à volonté. Sous sa carrosserie discrète de berline bourgeoise se cache un 6 cylindres 3 l turbocompressé qui offre 306 ch. Le moteur électrique vient ajouter 55 ch, pour aboutir à une puissance maximale cumulée de 340 ch, avec 450 Nm de couple. Du côté des performances, cette hybride est à la hauteur : elle égrène le kilomètre départ arrêté en 24,6 s et n’a besoin que de 5,3 s pour passer de 0 à 100 km/h, malgré une prise de poids de 135 kg liée à la technologie. Même sa vitesse maxi a dû être bridée à 250 km/h.

Pour la partie plus sage, on appréciera qu’elle puisse rouler 4 km, moteur thermique coupé, jusqu’à 75 km/h. De quoi traverser villes et villages sans se faire remarquer, sans polluer et en abaissant la consommation. Avec un appétit moyen de 5,9 l/100 km, l’ActiveHybrid 3 a les performances d’une 335i, avec une consommation inférieure de plus de 10 %, tout en limitant ses rejets de CO2 à 139 g/km. C’est la technologie TwinPower Turbo, couplée à une boîte automatique à 8 rapports, qui permet la gestion intelligente des flux d’énergie.

Une conduite de haut niveau

Et la technologie ne cède rien au confort. La batterie lithium-ion trouve sa place sous la malle, dotée d’un fond parfaitement plat. Par rapport à une Série 3 non hybride, le volume n’est réduit que de 90 l. Il reste donc 390 l disponibles, tout en conservant les dossiers rabattables des sièges arrière. La voiture colle à la route, mais l’ActiveHybrid 3 peut recevoir en option la suspension adaptative pour un confort de conduite de plus haut niveau. En fonction des versions, cette BMW offre la climatisation automatique 3 zones, un système de navigation ultra performant, l’interface Bluetooth ou encore l’accès confort Smart Opener : cette fonction ouvre le coffre en passant simplement le pied sous la malle, lorsque l’on a les bras chargés de paquets.

Désormais fleuron de la gamme, l’ActiveHybrid 3 n’a qu’un défaut : elle fait payer au prix fort son brio. Des tarifs prohibitifs compris entre 54 600 et 62 750 euros selon les finitions, soit 20 000 euros de plus qu’une 320d. Le prix de l’hésitation ?

Notre avis

BIEN

• Haute technologie

• Voiture fougueuse et propre à la fois

À REVOIR

• Tarifs élitistes

• Roues de 18 belles mais fragiles

PARTAGER SUR