Essai de la Toyota Prius Rechargeable : le compte est bon

Grâce à une nouvelle batterie lithium-ion à haute capacité, la Prius renforce son autonomie en mode tout électrique et revoit l’équation économique de l’hybride.

- Magazine N°183
906

Jusqu’ici, les batteries électriques des hybrides se rechargeaient grâce au moteur thermique, qu’il soit en essence ou en diesel, avec la récupération d’énergie au freinage. Aujourd’hui, Toyota propose, en plus, de recharger sa Prius par une prise électrique lors du stationnement. Avec comme bénéfice l’accroissement de l’autonomie en mode « tout électrique » (25 km).

Cette offre se veut donc une alternative aux véhicules strictement électriques dont les points faibles restent l’autonomie et le risque de la panne sèche. La Prius Rechargeable affiche également une consommation et une pollution en recul.

Cette Toyota est affichée à partir de 37 000 euros pour la finition Dynamic et jusqu’à 43 100 euros en Lounge, soit 9 000 euros de plus que la Prius simple. Le constructeur justifie cette différence par les prix TTC de la batterie (10 126,78 euros), du chargeur embarqué (1 486,18 euros) et aussi du câble de recharge (994,37 euros), aboutissant à un total de 12 607,33 euros. Pour mémoire, la batterie Ni-MH de la Prius classique coûte 2 156,17 euros ; le surcoût « technique » de la Prius Rechargeable s’établit donc à exactement 10 451,16 euros.

Le prix de la technologie

L’addition est revue à la baisse si l’on prend en compte les aides gouvernementales : avec des émissions de 49 g/km de CO2 pour une consommation mixte de 2,1 l/100 km, la Prius Rechargeable obtient 5 000 euros de bonus quand la Prius classique, avec 89 g/km de CO2 et 3,9 l/100 km, n’en récupère que 2 800 euros, soit 10 % de son prix. Selon Toyota, il faudra 120 000 km en tout électrique pour rembourser la différence en partant sur une base d’un « plein » sur 220V à 0,40 euro. Une fois posées ces données économiques, cette Prius Rechargeable dispose d’une belle autonomie de 1 240 km et l’on peut programmer l’heure de la recharge pour bénéficier du tarif réduit la nuit, sachant que la recharge complète demande 90 minutes.

Côté conduite, la boîte de vitesses type variateur n’incite pas à la sportivité. Avec cinq places et un coffre de 443 l, l’intérieur est confortable mais aurait pu être plus valorisant. Toyota compte logiquement vendre sa Prius Rechargeable à 75 % aux entreprises, d’autant que ces dernières bénéficient désormais du même bonus écologique que les particuliers.

Notre avis

BIEN

• Haute technologie
• Bonus
• Voiture confortable et citoyenne

À REVOIR

• Tarifs élitistes
• Plastiques intérieurs peu valorisants

PARTAGER SUR