Essai flash >> Mini Cooper : des prétentions à juste titre

C’est toujours avec un certain plaisir que l’on prend le volant d’une Mini trois portes, citadine par excellence, capable de faire demi-tour dans un mouchoir de poche. Mais pas que.
- Magazine N°265
1334
Mini Cooper

Son comportement routier vif mais jamais dangereux et son caractère enjoué procurent systématiquement leur dose de plaisir de conduite. Le 3-cyl. Turbo-essence, essayé ici dans sa version de 136 ch et 220 Nm dès 1 250 tr/minute, délivre une belle allonge et une nervosité digne d’une petite sportive. Attention, la consommation moyenne peut alors s’en ressentir, passant d’environ 7,0 l/100 km en utilisation mixte (5,7 l en mixte WLTP) à plus de 8,6 l.

Notez par ailleurs qu’une nouvelle boîte à double embrayage DKG existe en option (2 200 euros), qui procurera douceur et rapidité dans les passages des sept rapports. Outre ces bonnes dispositions...