Véhicules de société - Tenue de travail

Essai flash >> Renault Clio : elle cache bien son jeu

455
Essai flash >> Renault Clio : elle cache bien son jeu

La plus populaire des françaises est aussi, et de très loin, la représentante du segment B la plus appréciée des entreprises en quête d’un VUL. On ne peut pourtant pas dire qu’elle a le physique de l’emploi tant elle paraît apprêtée. En vérité, c’est tout le contraire. Derrière un physique avantageux, la Clio IV cache des soubassements éprouvés par la précédente génération. Son entêtement à s’émanciper des limites de la catégorie lui confère un espace habitable plus que convenable et un espace de chargement qui l’est tout autant. Son endurance est grande, son confort appréciable et son comportement performant. L’aspect clinquant de sa planche de bord sera corrigé avec son évolution à mi-carrière et sa sobriété ne cesse de s’améliorer.

En version Société (VU), l’homologation du très recommandable dCi 90 vient d’être abaissée à 82 g. Ce moteur s’harmonise parfaitement à cette Clio IV pour le moins dynamique dans son tempérament. Ce qui ne retire rien à l’intérêt budgétaire de la version dCi 75 qui se révèle aussi fort peu portée sur le carburant.

Véhicules de société - Tenue de travail