Essai flash – Renault Twingo : citadine par excellence

Totalement réinventée, la Twingo jouit d’une position dominante au point qu’en France, elle éclipse ses concurrentes.
- Magazine N°234
3929
Renault Twingo

La remise en cause des fondamentaux dote cette citadine d’une architecture inédite au service de l’espace de vie. Le principe du « tout à l’arrière » a toutefois conduit la Twingo à faire le deuil d’une modularité qui a forgé le succès des deux premières générations. Entre banquette arrière coulissante et maniabilité, la petite Renault a tranché en faveur du rayon de braquage.

L’adoption de la propulsion pouvait également soulever quelques interrogations sur le comportement. Heureusement, il n’en est rien ; les multiples aides à la conduite veillent à éviter tout écart de conduite. Reste un coffre cantonné à 188 l qui limite obligatoirement le cadre d’utilisation de ce troisième opus éminemment sympathique à fréquenter.

Question motorisations, au paradis des 3-cylindres, le TCe 90 à 99 g se montre le plus adapté au calibre de l’engin dès que l’on est amené à s’affranchir des frontières de l’agglomération (à partir de 13 700 euros).