Mercedes EQE 350+ : classe affaires

Après l’EQS, Mercedes lance sa berline routière EQE électrique qui reprend toutes les caractéristiques de l’EQS, pour rouler toujours en classe affaires.
655
Mercedes EQE 350+

Il suffisait de raccourcir l’empattement de la limousine EQS pour en faire une EQE, pensez-vous. Mais c’est un peu plus compliqué. La plate-forme EVA2, avec son empattement record de 3,21 m pour l’EQS, perd à peine 9 cm pour l’EQE, ce qui préserve quasiment l’intégralité des modules de la batterie. En revanche, le raccourcissement des porte-à-faux avant et arrière ramène cette EQE à 4,95 m de long, soit 27 cm de moins que la limousine.

Cette relative « compacité » de l’EQE favorise un agrément de conduite inédit pour la catégorie, cette grande routière se manœuvrant comme une compacte en ville. Elle conserve en effet les quatre routes directrices de l’EQS, avec un diamètre de braquage de 10,7 m ‒ aussi bien qu’une Clio ! Mais attention au poids à vide à près de 2,4 t, peu handicapant en conduite urbaine mais à ne pas oublier sur la route, a fortiori sur l’autoroute.

Jusqu’à 639 km : autonomie toujours record pour cette Mercedes EQE 350+

La puissance du moteur électrique logé sur le train arrière est réglée à 292 ch, ce qui suffit largement avec un couple important de 565 Nm. De quoi assurer de belles accélérations et des reprises aisées, sans oublier que cette EQE est surtout à savourer à vitesse stabilisée et en silence. Et l’habitabilité à bord reste toujours impressionnante avec un espace aux jambes plus que confortable. Un grand confort que l’on doit aussi aux suspensions pneumatiques qui absorbent tous les défauts de la route.

Avec une batterie de 89 kWh de capacité contre 107,8 kWh pour l’EQS, on aurait pu craindre une autonomie diminuée pour l’EQE. Mais cette autonomie reste supérieure à la concurrence grâce à une très grande sobriété du moteur électrique (synchrone à excitation permanente). La consommation est homologuée à 15,4-17,7 kWh/100 km en fonction des équipements et des conditions de roulage. Lors de nos essais automnaux, par température clémente, nous avons oscillé entre 18,4 kWh/100 km en usage urbain et périurbain, et 22 kWh/100 km sur l’autoroute à vitesse réglementaire. Notre autonomie a donc varié de 400 à 500 km, ce qui très correct, sachant que l’homologation va au-delà.

Le bilan se veut donc positif pour les prestations routières et la qualité de roulage de l’EQE. Commercialisée à partir de 83 150 euros TTC en AMG Line, cette EQE devient « abordable » par rapport à la gamme de la Classe E, par exemple en version E300e hybride rechargeable de même puissance à 65 450 euros TTC.

Mercedes EQE 350+ AMG Line

Moteur électrique (kW/ch)Synchrone 215/292
Couple (Nm)565
TransmissionPropulsion, 4 roues directrices
Batterie (capacité utile, kWh)89
Conso. électrique (kWh/100 km)15,7-18,4
Autonomie (km)552-639
Chargeur11 kW AC/170 kW DC (22 AC optionnel)
Temps de charge (10 à 80 %)AC 11/22 kW : 8/4 h ; DC 170 kW : 32 min
Vitesse maxi (km/h)210
0 à 100 km/h (s)6,4
Poids à vide mini (kg)2 385
Charge utile (kg)495
Coffre (l)430
L x l x h (mm)4 946 x 1 906 x 1 503
À partir de (€ TTC)83 150

Valeurs futures

ÉnergieCourant électrique
Boîte de vitessesAutomate à fonct, continu
CarrosserieBerline
Cylindrée (cm3)0
CO2 (g/km)0
Ch din292
Prix neuf TTC (€)83 150,00
Mois42
Km total60 000
Valeur reprise TTC (€)34 187
Valeur reprise41,11 %
Valeur vente TTC (€)38 849
Valeur vente46,72 %
Source : Forecast Autovista, octobre 2022