• Mots clés connexes
  • SUV

Opel Grandland X : le retour de l’éclair

Construit par Peugeot à Sochaux sur la base du 3008, le Grandland X d’Opel s’en émancipe sans complexe et se montre plus homogène dans ses prestations.

- Magazine N°233
4170
Opel Grandland X

Bien positionné entre le Mokka X (4,28 m de longueur) et le Crossland X (4,21 m), le Grandland X (4,48 m) se range d’emblée en haut du segment des compacts. Basé sur la plate-forme EMP2 de PSA, ce SUV en conserve l’architecture, y compris pour les ouvrants et les montants latéraux. Grâce à son design différent malgré des panneaux communs de tôle, il réussit à allier dynamisme du dessin et sagesse statutaire, avec un tantinet moins d’agressivité que son cousin du lion.

Si son encombrement total est donc identique à celui du 3008, le Grandland X a en revanche adopté un habitacle et des équipements totalement Opel, et c’est tant mieux. La planche de bord se révèle ainsi plus simple à l’usage, plus intuitive et plus facile à manier dans ses interfaces qu’avec un 3008 et sa tablette tactile intégrant toutes les fonctions. Sobrement dessinée, la console centrale n’est pas du tout envahissante et on retrouve un affichage classique à hauteur du regard dans le vrai grand volant. Notons aussi que la sellerie certifiée AGR est d’un confort exceptionnel. Bref, Opel a tout bon pour son habitacle auquel il faut ajouter une qualité de fabrication Peugeot, aussi excellente que celle d’Opel.

Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, les qualités dynamiques et les prestations routières sont plus discriminantes. Or, les ingénieurs et metteurs au point allemands ont réussi à imprimer au Grandland X un niveau de confort dynamique supérieur à celui du 3008. Le roulis est bien contenu sans raidir les suspensions, assurant une douceur de roulement étonnante. La direction se fait directe et légère, sans perdre de sa précision malgré le volant plus grand. Et, cerise sur le gâteau, le freinage assure un mordant du meilleur effet.

Une très belle homogénéité

Cet ensemble dynamique est aussi très bien servi par le 1.6 turbodiesel de 120 ch, connu des gros rouleurs de Peugeot ou Citroën sous son appellation BlueHDi. Bien insonorisé, bien servi par la boîte automatique 6 rapports, ce moteur délivre sa cavalerie et surtout sa capacité de traction sans à-coups et avec force.

Au bilan, ce dernier-né d’Opel s’affiche à partir de 27 700 euros TTC avec le 1.6 de 120 ch. Il mérite donc que l’on fasse la comparaison avec le 3008, un peu plus cher, et bien entendu avec un Volkswagen Tiguan bien plus coûteux, ou un Renault Kadjar et un Nissan Qashqai sensiblement au même prix. Si la finition Business n’est pas encore lancée, il faudra regarder de plus près les mensualités en LLD chez Opel, des surprises sont possibles !

Opel Grandland X Edition 1.6 diesel
Moteur (cm3) 1 598
Puissance/couple (ch/Nm) 120/300
Conso. mixte (l/100 km) 4,0/4,3
Émissions de CO2 (g/km) 104/111
Vitesse maxi (km/h) 189
0 à 100 km/h (s) 11,8
Poids à vide (kg) 1 395
Charge utile (kg) 605
Coffre (l) 509/1 652
L x l x h (mm) 4 477 x 1 906 x 1 609
À partir de (€ TTC) 27 700
VALEURS FUTURES
Opel Grandland X 1.6 D 120 ch Ecotec Edition
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Manuelle
Carrosserie Tout-terrain
Cylindrée (cm3) 1 560
CO2 g/km 104
Ch din 120
Prix neuf TTC (€) 27 700
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 12 101
Valeur reprise 43,7 %
Valeur vente TTC (€) 14 187
Valeur vente 51,2 %
Source : Forecast Autovista, octobre 2017.

Notre avis

PLUS
Confort dynamique et agrément de conduite • Insonorisation et qualité de l’habitacle • 120 ch diesel bien calibré et sobre


MOINS
Habitacle triste en finition noire • Marché encombré • Pas de finition Business au lancement

PARTAGER SUR