Étape 4 : (re)mettre ses fournisseurs en concurrence

À la tête de 1100 véhicules dont 80 % de VUL, Hayette Bouguerouche a pour principe de consulter en permanence le marché.

- Magazine N°174
660
Étape 4 : (re)mettre ses fournisseurs en concurrence

« J’interroge fréquemment les constructeurs (Peugeot, Citroën, VW) afin de voir ce qu’ils peuvent nous offrir en passant directement par leur captive. L’objectif est de fiabiliser et d’étoffer les relations », note la directrice des achats de SGS, spécialiste de l’inspection, du contrôle, de l’analyse et de la certification. La car policy a évolué il y a deux ans et va de nouveau évoluer l’an prochain : « Nous avons fait entrer de nouveaux modèles, notamment pour les catégories moyennes. Dans le détail, une vingtaine de personnes dans le groupe ont droit à tout ; le niveau hiérarchique en dessous a droit à Renault, avec un montant à ne pas...

PARTAGER SUR