PSA EU-LIVE, le démonstrateur de VUL hybride

PSA dévoile son EU-LIVE, un prototype de petit utilitaire léger hybride rechargeable, dans le cadre du projet européen EU-LIVE lancé en 2015.

2329

Après trois ans de développement, le groupe de recherche européen EU-LIVE a dévoilé comme prévu sa plate-forme modulaire. Celle-ci doit servir de base à une gamme de petits utilitaires à bas coûts et faible empreinte carbone.

EU-LIVE, pour « Efficient Urban Light Vehicles », est financé par la Commission européenne à hauteur de 6,7 millions d’euros. Ce programme est piloté à Graz en Autriche au Virtual Vehicle Research Center. Il comprend une douzaine d’acteurs de six pays européens dont PSA Peugeot Citroën, Peugeot Scooters, Continental, Samsung Battery, Fraunhofer EV, Mondragon, l’IFPEN (Institut Français du Pétrole), Brembo ou encore Elaphe Propulsion Technologies, etc. (voir le site de l’EU-LIVE).

EU-LIVE PSA

EU-LIVE : hybride essence rechargeable, le fin du fin

Techniquement, la solution adoptée pour parvenir au meilleur rendement énergétique et au meilleur prix a été de s’appuyer sur une architecture de type scooter. Avec à la clé deux roues avant directrices et inclinables, et deux roues à l’arrière accolées et intégrant chacune un petit moteur électrique alimenté par une batterie 48 V. Celle-ci se recharge sur une prise et assure une vitesse maximale de 70 km/h en mode tout électrique.

Point judicieux : cet EU-LIVE est aussi emmené entre 70 et 130 km/h, sa vitesse maximale, par un moteur essence monocylindre Peugeot Scooters de 31 kW (41 ch). Avec à la clé une autonomie totale de 300 km. Un fonctionnement qui diffère des tentatives concurrentes précédentes, comme celles des Renault Twizy ou des Toyota iRoad ou i-Trill.

L’EU-LIVE aura-t-il un avenir ? Pas si sûr…

Enfin, et c’est encore un atout supplémentaire, cet EU-LIVE peut circuler sur autoroute avec un permis voiture. En outre, son habitacle est totalement fermé et chauffé, et s’équipe d’une ceinture de sécurité et d’un airbag. Reste à valider le coût de sa mise en production alors que ce projet européen a été engagé avant que Carlos Tavares ne devienne le patron de PSA… Et on connaît son exigence en matière de retour sur investissement !

EU-LIVE PSA