L’Eurométropole de Strasbourg élargit son réseau de recharge

Engie Solutions et Freshmile vont déployer 250 bornes de recharge pour véhicules électriques sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg d’ici fin 2025, revoyant à la hausse l’objectif initial de 92 bornes dans le contexte des ZFE-m.
14652
Eurométropole Strasbourg recharge

L’Eurométropole de Strasbourg vient d’annoncer une augmentation de ses objectifs de déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques sur son territoire. Pour rappel, en mai 2020, la collectivité avait attribué la gestion du déploiement de 92 bornes (180 points de charge) sur 33 communes à l’énergéticien Engie Solutions et à l’opérateur Freshmile, suite à un appel à initiatives privées (AIP).

Vingt bornes seulement ont été installées depuis, dont la dernière le 18 octobre dans la commune d’Oberhausbergen. Mais les partenaires ont d’ores et déjà décidé de déployer 160 à 410 bornes supplémentaires, en investissant 4,2 millions d’euros de plus.

Eurométropole de Strasbourg : 250 bornes de recharge d’ici 2025

« D’ici fin 2025, ce sont a minima 250 bornes, soit 500 points de charge pour véhicules électriques, qui seront déployées sur l’ensemble du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg », annoncent-ils. Cela représente au total une puissance de 10 MW et un investissement de 6,6 millions d’euros. Les bornes sont d’une puissance de 22 kW, 50 kW ou 150 kW. Les partenaires annoncent un coût de la recharge inférieur de 50 % par rapport à l’essence, actuellement vendue 1,6287 euros le litre en moyenne en France.

De plus, « un déploiement complémentaire potentiel, à confirmer annuellement, devrait permettre de porter à 500 le nombre de bornes total d’ici fin 2026, soit 1 000 points de charge », ajoutent-ils. À noter qu’Engie Solution « s’engage à fournir, à terme, une énergie 100 % renouvelable pour ravitailler ces bornes », sans donner plus de détails.

Le calendrier de la ZFE-m récemment adopté

Ces futurs déploiements doivent faciliter la mobilité électrique, alors que le conseil de l’Eurométropole de Strasbourg a validé le 15 octobre 2021 le calendrier de déploiement de sa zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m). L’Eurométropole fait en effet partie des 44 agglomérations françaises concernées par la mise en place d’une ZFE dans le cadre de la loi Climat et résilience.