La Commission européenne autorise le projet European Battery Innovation

La Commission européenne a accordé, le 26 janvier 2021, le versement d’une aide publique de 2,9 milliards d’euros par douze Etats-membres, dont la France, pour soutenir European Battery Innovation, un second projet paneuropéen de recherche et d’innovation sur les batteries.
1586
European Battery Innovation
Les 42 participants directs des Etats-membres soutenant différents domaines du projet. (C) Commission européenne

La Commission européenne a donné son accord à douze Etats-membres* pour le projet « European Battery Innovation ». Ces Etats souhaitent en effet investir 2,9 milliards d’euros pour soutenir ce deuxième projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) de recherche et d’innovation sur les batteries. Ce financement public devrait permettre, selon la Commission européenne, « de mobiliser 9 milliards d’euros supplémentaires en investissements privés. »

European Battery Innovation : 42 entreprises impliquées

Dans le cadre du projet, 42 participants directs vont mener des travaux sur l’ensemble de la chaîne de valeur des batteries. Concrètement, ces études porteront sur de nouvelles techniques d’extraction de matières premières et leur transformation en matériaux avancés, la production de cellules et de systèmes de batteries mais aussi leur recyclage et leur durabilité.

Parmi ces participants, des PME ainsi que des start-ups exerçant leurs activités dans un ou plusieurs Etats-membres collaboreront les unes avec des autres. La Commission estime déjà que « près de 300 collaborations seront réalisées ». Plus de 150 partenaires externes tels que des universités, des organismes publics de recherche et des PME dans toute l’Europe devraient aussi participer au projet qui devrait être achevé d’ici 2028.

L’Europe soutient la recherche sur les batteries

Ce nouveau projet complète ainsi le premier PIIEC de soutien à la recherche et l’innovation dans le secteur des batteries Li-ion autorisé en décembre 2019. Ces deux projets s’inscrivent dans un contexte plus large. Pour rappel, la Commission européenne a créé l’Alliance européenne pour les batteries en 2017. Cette dernière a déployé un plan d’action stratégique sur les batteries en 2018. Enfin dernièrement, en décembre 2020, l’institution a proposé un nouveau règlement sur les batteries des véhicules électriques et hybrides, destiné à les rendre plus durables, plus performantes et plus sûres.

* Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Pologne, Slovaquie, Suède.